Etranger

160 Liégeois victimes de “smishing” et 2 millions d’euros dérobés


Le parquet fédéral a requis, mardi, devant la cour d’appel de Liège, des peines d’au moins trois ans de prison contre les trois auteurs présumés d’une vaste arnaque aux SMS. Ces faits de “smishing » prennent une ampleur de plus en plus importante. Le ministère public soupçonne un des prévenus de s’être enrichi de 250.000 euros.



Source link

Quelle est votre réaction ?

Articles Similaires

1 of 12 406

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.