En bref

A Nice, 1300 étudiants ont été aidé par l’ AGORAé qui fête ses dix ans

La Fédération des étudiants des Alpes-Maritimes (FACE 06) célèbre le dixième anniversaire de son épicerie sociale et solidaire (AGORAé)… Depuis sa création, 1300 étudiants y ont trouvé une aide, à Nice.

Avec la crise sanitaire, l’AGORAé a établi, l’année dernière, un triste record de 300 bénéficiaires. « Cette augmentation drastique est signe que la précarité étudiante ne fait qu’augmenter, mais que les AGORAé représentent une réelle solution », explique-t-on au sein de la FACE O6 qui célèbre le dixième anniversaire de son épicerie sociale et solidaire.

Située au 9 rue d’Alsace-Lorraine, cette structure qui propose des denrées alimentaires à des tarifs très réduits (équivalents à 15% du prix du marché) est également un lieu de vie pour tous les étudiants. 

« Nous avons à cœur de faire vivre cette structure par la réalisation d’événements festifs tels que des repas à thèmes, des ateliers cuisine, ou bien encore notre emblématique Noël Solidaire, où les bénéficiaires se rencontrent, échangent et nouent des liens. Notre mission ne s’arrête pas là car nous accompagnons au quotidien nos étudiants en leur proposant un suivi individuel afin de faire face aux difficultés qu’ils traversent. »  

« Nous observons tous les ans une inflation du prix de la vie estudiantine »

Pour l’année 2021-2022, le coût de la rentrée est de 2535,99 euros, soit une augmentation de 3,47 % et pour la première fois cette hausse des frais d’inscriptions s’applique également aux étudiants extra-communautaires. Ainsi, le prix d’une licence atteint jusqu’à 2770 euros et 3770 euros en masters.  « L’expérience de la crise sanitaire a exposé à la vue de tous les failles d’un modèle depuis bien trop longtemps inefficace ne permettant pas aux étudiants de vivre dignement, explique la FACE 06. Nous observons tous les ans une inflation du prix de la vie estudiantine. Il est urgent d’agir en faveur d’une refonte du système de bourse et la mise en place d’une allocation de rentrée ». 

A noter que Nice est la deuxième ville la plus chère de France juste après Paris pour se loger. Il faut débourser 617 euros, en moyenne pour un studio.  



Source link

Quelle est votre réaction ?

Articles Similaires

1 of 10 969

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.