A la une

À peine installées, les pancartes ont été enlevées aussi sec par la Ville de Condé-en-Normandie

Les pancartes ont été retirées par les services municipaux.
Les pancartes ont été retirées par les services municipaux de Condé-en-Normandie. (©L’Orne Combattante)

Les membres de l’Église protestante unie du bocage normand, ainsi que les frères des campagnes de la Carneille et des amis catholiques, s’étaient rassemblés pour une action commune.

À l’occasion de la Conférence des parties (Cop 26), qui se déroule jusqu’au 12 novembre 2021 à Glasgow, s’est développée l’idée de mener une action locale à Condé-en-Normandie (Calvados).

Une quarantaine de slogans

Réunis mercredi 27 novembre au temple protestant, les membres ont confectionné près d’une quarantaine de pancartes où s’affichaient des slogans pour alerter sur la situation climatique. Mais aussi avec la volonté d’afficher « un message d’espoir », signalait Étienne Fels qui menait l’opération.

Ces pancartes en carton devaient être accrochées aux arbres de Condé. Sur un support fragile, se posait la question de la durabilité de ces messages. « C’est une œuvre éphémère », commentait Étienne Fels.

S’il ne fallait pas s’attendre à voir les pancartes rester des semaines, leur durée de vie a finalement été bien réduite. Ce n’est finalement pas la pluie qui a eu raison des pancartes mais la Ville. Installées le mercredi en fin d’après-midi, les pancartes ont pu être vues par les Condéens le lendemain.

Mais dès le vendredi, elles avaient disparu. « Les services municipaux ont enlevé les pancartes mais ils les ont gardés et il faut que je revois la maire pour savoir comment reprendre l’action », expliquait Étienne Fels.

Cet article vous a été utile ? Sachez que vous pouvez suivre L’Orne Combattante dans l’espace Mon Actu . En un clic, après inscription, vous y retrouverez toute l’actualité de vos villes et marques favorites.





Source link

admin
the authoradmin

Laisser un commentaire