A la une

A Rennes, 9 arbres résistent à un projet urbain de 85 millions d’euros

Pascal Branchu, Catherine Le Faucheur et Claude Le Roux, membres de l'association La Nature en Ville, devant les maroniers de la
Pascal Branchu, Catherine Le Faucheur et Claude Le Roux, membres de l’association La Nature en Ville, devant les maroniers de la « placette Joffre », rue du Maréchal Joffre, à Rennes. (©Hugo Murtas / Actu Rennes)

C’est l’histoire de neuf arbres plus forts que tout. Sur la « placette Joffre », rue du Maréchal Joffre, se trouvent des arrêts de bus abrités par neuf grands marronniers.

Alors que la Ville de Rennes prévoyait d’y construire un bâtiment de plusieurs étages afin d’étendre la façade est de l’actuel Palais du commerce, le projet initial a finalement été abandonné. 

Abandon du projet initial 

L’abandon du projet a été rendu public, mardi 28 septembre 2021. Dans un communiqué de presse, la Ville de Rennes explique « abandonner le projet initial au regard des échanges sur le patrimoine et de la volonté de certains Rennais et Rennaises d’un centre-ville moins minéral ». 

Le visuel du projet initial d'extension du Palais du commerce présente un bâtiment en verre, sur plusieurs étages, construit sur l'actuelle placette Joffre, à Rennes.
Le visuel du projet initial d’extension du Palais du commerce présente (à gauche) un bâtiment en verre, sur plusieurs étages, construit sur l’actuelle « placette Joffre », à Rennes. (©Visuel Frey)

Parmi ces Rennais et Rennaises se trouvent les membres de l’association La Nature en Ville, qui ont oeuvré pour la préservation de ces arbres. 

« Ces arbres sont un puissant bouclier face aux îlots de chaleur et aux rejets de particules fines. Ils nous apportent de l’oxygène, de la fraîcheur et captent plusieurs kilos de particules fines par an », explique Pascal Branchu de l’association La Nature en Ville.

Quel avenir pour ces arbres ?

« La placette Joffre qui devait être l’emplacement de cette extension fera l’objet d’un réaménagement soumis à la consultation des habitants et des usagers du centre-ville », ajoute la Ville de Rennes.

Après l'abandon du projet initial par la Ville de Rennes, l'extension du bâtiment du Palais du commerce, à Rennes, ne sera pas construit sur la placette Joffre où se trouvent neuf maronniers.
Après l’abandon du projet initial par la Ville de Rennes, l’extension du bâtiment du Palais du commerce ne sera pas construit sur la « placette Joffre » où se trouvent actuellement neuf marronniers. (©Hugo Murtas / Actu Rennes)

Du côté de l’association Nature en ville, on souhaite végétaliser au maximum cet espace autour des neuf marronniers. « On pourrait par exemple créer un potager collectif permettant de créer la rencontre entre habitants » ajoute Pascal Branchu. 

Dans son communiqué, la Ville de Rennes se dit maintenant prête à « réfléchir à la préservation des 9 marronniers actuellement plantés ».

Les Rennais invités à donner leurs idées

Pour concevoir l’avenir de la « placette Joffre » et des arbres, les habitants sont invités à proposer leurs idées au travers

Des ateliers tout public sont d’ailleurs prévus pour le mois d’octobre, au Couvent des Jacobins, à Rennes, sur inscription via le site de la Fabrique citoyenne.

Cet article vous a été utile ? Sachez que vous pouvez suivre Actu Rennes dans l’espace Mon Actu . En un clic, après inscription, vous y retrouverez toute l’actualité de vos villes et marques favorites.





Source link

Quelle est votre réaction ?

Articles Similaires

1 of 11 090

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.