Home En bref A Saint-Germain-en-Laye, le quartier du Bel-Air cherche ses ambassadeurs de demain
En bref

A Saint-Germain-en-Laye, le quartier du Bel-Air cherche ses ambassadeurs de demain

De gauche à droite, Paul Joly, Papa Diawara et Fabienne N'Dongo espèrent que les habitants du quartier pousseront la porte de la maison des projets, à Saint-Germain-en-Laye (Yvelines).
De gauche à droite, Paul Joly, Papa Diawara et Fabienne N’Dongo espèrent que les habitants du quartier du Bel-Air pousseront la porte de la maison des projets, à Saint-Germain-en-Laye (Yvelines). (©78actu)

Située dans l’écoquartier du Bel-Air, à Saint-Germain-en-Laye (Yvelines), la Maison des projets est un tiers lieu au service des habitants, animés par les habitants. Elle propose donc aux 4 000 résidents du quartier de devenir ambassadeur du mieux-vivre ensemble.

« Ce sont des habitants qui s’investissent en donnant de leur temps et de leurs compétences, explique Paul Joly, maire adjoint au Logement, à l’Inclusion et à la Ville de demain. Ils sont aussi présents sur les événements qu’on fait dans le cadre du projet Axiom du Bel-Air. » A savoir un expérimentation axée sur les solidarités et le développement durable à travers les usages.

Changer l’image du quartier

Le constat était que le quartier du Bel-Air, ancienne ZUP (zone à urbaniser en priorité) des années 1970, n’avait pas une image très positive à Saint-Germain-en-Laye. C’est pourquoi la mairie a lancé une démarche de labellisation en écoquartier. À la fois connaisseur des gens et des problèmes du quartier, les ambassadeurs sont « les tisserands du lien social » pour Paul Joly.

« On travaille sur l’inclusion et l’Homme. C’est un projet qui part du logement qui est à la fois le lieu et l’individu, les deux étant indissociables. […] C’est un quartier multiculturel et si les différentes cultures se parlent, on a tout à gagner »

Paul Jolymaire adjoint au Logement, à l’Inclusion et à la Ville de demain

Une vingtaine d’ambassadeurs déjà actifs

Aujourd’hui, la Maison des projets compte une vingtaine d’ambassadeurs actifs, libres et sans contrainte. C’est le cas de Papa Diawara, ambassadeur depuis l’été 2022. « On m’a parlé du projet Axiom et ça m’a parlé et intéressé. » À 64 ans, cet ancien logisticien d’hôpitaux pour Médecins Sans Frontières ou encore Action contre la Faim affirme toujours « apprendre », mais a aussi « beaucoup de choses à transmettre ».

À lire aussi

  • Saint-Quentin-en-Yvelines : un petit robot pour favoriser l’inclusion à l’école

Ateliers de sensibilisation et d’action

Tout au long de l’année, la Maison des projets, comme l’appartement pédagogique 6C et le jardin partagé de la Dalle Frontenac, propose des animations pour améliorer la vie du quartier.

Il y a des ateliers sur la sensibilisation à l’espace public, la connaissance de l’écoquartier, le climat, mais également sur les usages avec l’objectif du zéro carbone : mieux trier ses déchets, mieux manger, mieux se déplacer…

« Si on est bien chez soi on est bien dans l’espace public »

Paul Jolymaire adjoint au Logement, à l’Inclusion et à la Ville de demain

Deux événements animent également le quartier avec le Bel-Air d’été et d’hiver. Une sorte de synthèse des animations d’une année d’ateliers. « J’adore ces moments où tout le monde voit tout ce qui a été fait, indique Papa Diawara. C’est une vue d’ensemble concrète. »

Passer la porte, réaliser des projets

Depuis trois ans, le tiers-lieu organise des réunions auxquelles tous les habitants du quartier sont invités à se rendre. « On veut développer le « aller vers », venez pousser la porte », insiste Fabienne NDongo, administratrice de la Maison des projets. Deux types de réunions s’y déroulent. Celles de découvertes, pour les nouveaux, et celles pour les ambassadeurs confirmés, qui discutent sur la vie du quartier et réalisent des projets.

« On fait barrage aux stéréotypes »

Papa Diawaraambassadeur depuis l’été 2022

Prochainement, une exposition sera installée à la Maison des projets avec 19 portraits d’habitants, accompagnés d’une vidéo qui raconte leur vie dans le quartier.

Réunion le jeudi 26 janvier, de 18 h à 19 h 30, au 9, rue de l’Aurore, à Saint-Germain-en-Laye. Plus de dates et inscriptions sur le site Internet de la Ville.

Related Articles

En bref

Aude. le 4eme Salon du dessin contemporain de Narbonne a ouvert ses portes

Le quatrième Salon du dessins contemporain accueille 16 artistes émergents d’Occitanie et...

En bref

Politique. L’ancien Premier ministre Bernard Cazeneuve lance son mouvement

Bernard Cazeneuve souhaite incarner à gauche une ligne sociale-démocrate et réformiste. (©Archives...

En bref

Les apiculteurs tirent la sonnette d’alarme : les ruches sont vides !

Christophe Sermand sur le toit du centre de secours de Locminé où...

En bref

Incendie à Nailloux : arrêts enlevés, horaires modifiés… Ce qui change pour les usagers des bus liO

Suite à l’incendie du 24, rue de la République, la région Occitanie...