Sports

A Saint-Nicolas-d’Aliermont, Rando sport VTT réunit 375 participants à la Transaliermontaise

La Transaliermontaise propose des parcours variés, ce qui permet de participer en famille.
La Transaliermontaise propose des parcours variés, ce qui permet de participer en famille. (©DR)

Alors que de nombreux événements sportifs subissent une baisse importante de la participation (certaines courses à pied ont même été annulées), Rando sport VTT n’a pas connu ce problème.

Ainsi, la 14e édition de la Transaliermontaise a connu un succès au-delà de l’espérance des organisateurs.

Président du club nicolaisien, Franck Rousseau n’en revient toujours pas 

Alors que nous espérions accueillir entre 200 et 300 sportifs (vététistes et marcheurs), le record a été battu et même pulvérisé avec 375 participants. C’est un record global qui s’accompagne d’un record pour le VTT avec 300 inscrits ainsi que pour la marche avec 75 adeptes.

Franck RousseauPrésident de Rando sport vtt

Il faut dire que le très beau temps du week-end a aussi contribué à cette réussite.

Dans un contexte de crise sanitaire, l’édition 2020 avait tout de même pu avoir lieu mais Rando sport n’avait alors recensé « que » 200 participants environ.

Cette année, même si quelques contraintes étaient encore de mise, la volonté de se retrouver a été la plus forte.

De plus, expérimentée l’an passé, la formule plaît beaucoup.

Un départ et un ravitaillement près du local du club et ensuite des boucles, avec des distances et des difficultés variées, à effectuer une ou plusieurs fois selon le kilomètrage que chacun souhaite réaliser, le maximum étant de 105 km (avec une fois les boucles de 25, 35 et 45 km).

Par ailleurs, il est aussi proposé aux familles et aux plus jeunes une boucle de 18 km, sécurisée et accessible à tous.

Légèrement en retrait ces dernières années, la marche a également été plébiscitée que ce soit celle de 10 km ou celle de 12 km.

Les premiers départs à 6 h 45 !

Il faut encore savoir que les vététistes n’ont pas peur de se lever tôt pour assouvir leur passion.

Les membres de Rando sport ont accueilli les premiers participants dès 6 h 45 !

Franck Rousseau et son équipe de bénévoles ont reconnu des habitués.

Cinq vététistes venant de Gravelines, dans les Hauts de France, venus en Normandie pour parcourir une longue distance ensemble.

Place ensuite aux coureurs de la région et des clubs des alentours alors que d’autres ont fait le déplacement depuis Rouen, l’Eure ou encore la Somme pour des départs échelonnés jusqu’à 9 h 15.

A noter encore que les parcours les plus techniques et les plus vallonnés ont séduit les plus sportifs.

Franck Rousseau a aussi apprécié de voir de jeunes, voire très jeunes enfants sur cette Transaliermontaise qui en appelle forcément d’autres

C’est bien aussi d’accueillir des familles à côté des spécialistes. Après ces mois de confinement sans pratique ou avec une pratique très encadrée, le ravitaillement central final a été très convivial et a permis d’échanger. Merci à la commune de Saint-Nicolas et à tous nos bénévoles sans qui la manifestation n’aurait pu avoir lieu et rendez-vous en 2022 avec, je l’espère, encore plus de participants.

Le président de Rando sport a raison. Les records sont faits pour être battus et celui de la Transaliermontaise n’échappe pas à la règle.

Cet article vous a été utile ? Sachez que vous pouvez suivre Les Informations Dieppoises dans l’espace Mon Actu . En un clic, après inscription, vous y retrouverez toute l’actualité de vos villes et marques favorites.





Source link

Quelle est votre réaction ?

Articles Similaires

1 of 11 090

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.