Home En bref A St-Barthélémy, Jean-Paul, bénévole dans l’âme
En bref

A St-Barthélémy, Jean-Paul, bénévole dans l’âme

Jean-Paul Le Gal, grand bénévole local.
Jean-Paul Le Gal, grand bénévole local. ©La Gazette du Centre Morbihan

C’est à l’occasion de l’opération communale Argent de poche, que dernièrement, Jean-Paul Le Gal a consacré de son temps bénévolement sur sa commune de Saint-barthélémy. Et il s’est notamment distingué par la fabrication du traîneau du Père Noël et de ses rennes.  » C’est Yvon (Bouttier) qui les a dessinés sur du contre-plaqué. Quant à moi, j’ai effectué les découpes, l’assemblage et j’y ai apporté les rajouts de finition. Lorsque je me suis retrouvé en retraite, étant depuis toujours bricoleur, avec la prime, je me suis acheté une machine combiné à bois multifonctions » , souligne le bénévole. 

Cette opération auprès des jeunes a rencontré un réel succès. 

L’opération Argent de poche a été une expérience très bénéfique. J’ai beaucoup apprécié de côtoyer des jeunes, on reste plus jeune dans sa tête. Et puis, en contrepartie, cela leur permet aussi de nous connaître.

Jean-Paul Le Gal, bénévole.

Famille et parcours

Jean-Paul, bénévole dans l’âme est né à Melrand. « Mon père, agriculteur, originaire de St-Barthélémy, a tenté de s’installer à Malguénac, comme ça n’a pas marché, il est revenu dans sa commune d’origine.

Mon grand-père a été maire de St-Barthélémy pendant 30 ans. Nous avons une photo de lui serrant la main au Général de Gaulle, à Kerledoz.

Jean-Paul Le Gal, bénévole.

« Dès mon mariage, mon épouse et moi sommes allés vivre à Baud. Nous sommes revenus en 1996 quand nous avons acheté notre maison en campagne, non loin du bourg », explique Jean-Paul Le Gal. 

Plusieurs temps forts ont marqué sa carrière professionnelle. Après son CAP d’ajusteur-tourneur, il a été mécanicien agricole, puis a travaillé dans l’entretien d’usine et enfin, a été chauffeur-livreur de bois dans toute la Bretagne. « Je connais bien ma région qui est super, pour les vacances familiales », précise Jean-Paul Le Gal.   

Greffer cerisier et châtaignier

Mais c’est auprès de l’AS St Barthélémy que Jean-Paul est bénévole depuis plusieurs années. Il y est responsable du matériel et fait aussi partie du bureau.

Les autres associations où il donne de son temps bénévolement sont dédiées au sport automobile : Auto cross et Camion cross de Baud ainsi que l’Auto cross de Guénin. « Le bénévolat, c’est mon truc », dit-il  bien modestement.  

Jean-Paul Le Gal, jamais en reste, aime jardiner aussi. Il a appris à greffer cerisier et châtaigniers. Et à la question, Pratiquez-vous ou avez-vous pratiqué un sport, il répond : « J’ai participé à la finale régionale de jeux Bretons au tournoi Inter-celtique de Lorient, une année ».

Related Articles

En bref

Occitanie. Un phénomène exceptionnel touche ce site touristique, mais cela n’a rien de réjouissant

La Fontaine de Fontestorbes est connue pour son phénomène d’intermittence en période...

En bref

D’où vient le nom de ce village de Seine-Maritime : Bosc-Bordel ?

D’où vient le nom du village de Seine-Maritime Bosc-Bordel ? (©Capture d’écran/Google...

En bref

SM Caen. Norman Bassette : « C’est incroyable, je suis comme un gamin ! »

Norman Bassette a marqué le but de la victoire pour son premier...

En bref

VIDÉO. Courrier, colis et maintenant repas : le facteur devient multitâche à Toulouse

Nicolas aux côtés de Denise qui attendait son repas pour ce midi....