Please assign a menu to the primary menu location under menu

En bref

Accident Chine : 19 mineurs retrouvés morts, un mois après un effondrement

Lorsque la voûte de la mine Chaidaer, en Chine, s'est effondrée le 14 août dernier, 21 personnes ont été prises au piège. Un survivant et un mort ont été extraits des décombres quelque jours plus tard, mais il aura fallu attendre ce lundi 13 septembre pour retrouver les 19 mineurs restants. Ils n'ont pas survécu.

Les recherches ont duré près de trente jours et ont mobilisé plus de 1.000 personnes. La situation de la mine de charbon, sur le vaste plateau du Ginghai-Tibet, souvent surnommé le toit du monde, n'a pas facilité l'avancée des équipes.

Les sauveteurs ont dû évoluer à plus de 3.800 mètres d'altitude, dans une région faiblement peuplée et au climat particulièrement rude. La découverte des 19 dernières victimes, lundi, a finalement mis fin aux recherches. Les secouristes ont confirmé, auprès de la télévision d'Etat CCTV, que «toutes les personnes coincées ont été retrouvées» et «qu'aucune d'entre elles ne présentait de signes vitaux»

La Chine prévoit se lancer ce futur vaisseau en plusieurs morceaux. Sur le même sujetLa Chine veut construire un vaisseau spatial de plusieurs kilomètres

Ce n'est pas la première fois que de tels accidents se produisent dans les mines chinoises, où les normes de sécurité et les réglementations sont souvent peu respectées. En janvier dernier, 11 mineurs ont été secourus, vivants, après avoir été coincés deux semaines dans une mine effondrée de la province de Shandong. Un mois plus tard, 10 hommes ont perdu la vie dans la même région, après l'effondrement d'une mine d'or.

Original Article

admin
the authoradmin