Accident de Millas : la version des faits de la conductrice du bus


Publié

Accident de Millas : la version des faits de la conductrice du bus
Article rédigé par

N.Perez, E.Sizarols, C.Combaluzier, H.Dugue

France 2

France Télévisions

Mardi 20 septembre, les rescapés ont témoigné au procès de l’accident de car de Millas de décembre 2017. Face à eux, la conductrice du car continue d’affirmer qu’elle n’a pas forcé la barrière du passage à niveau. Une équipe de France Télévisions a pu exceptionnellement recueillir son témoignage.

Depuis l’accident, Nadine Oliveira n’avait jamais pris la parole publiquement. Lundi 19 septembre, la conductrice du bus de l’accident de Millas a livré sa version des faits à l’audience. Elle a d’abord ressenti la colère des parents. « Je réagirais pareil si ma fille avait péri dans un accident tel que celui-là », affirme-t-elle. Le 14 décembre 2017, il est plus de 16h. Nadine Oliveira est au volant d’un car scolaire à Millas (Pyrénées-Orientales) lorsqu’elle s’apprête à franchir un passage à niveau, comme elle le fait six fois par jour. Sur les rails, un TER percute le car.

L’enquête a conclu que la conductrice a forcé la barrière. Nadine Oliveira a toujours affirmé qu’elle était levée. « C’est la dernière image que j’ai vu avant de me réveiller par terre (…). Les barrières ouvertes », déclare-t-elle. « Je suis arrivée normalement avec mon car et quand j’ai fait les contrôles, que j’ai vu la barrière ouverte et que les feux clignotaient, j’ai commencé ma manœuvre ». Nadine Oliveira, 56 ans, encourt jusqu’à cinq ans d’emprisonnement et 75 000 euros d’amende.

Abonnement Newsletter

le JT de 20h

Tous les jours, recevez directement votre JT de 20H

Abonnement Newsletter

articles sur le même thème

Vu d’Europe

Franceinfo sélectionne chaque jour des contenus issus de médias audiovisuels publics européens, membres de l’Eurovision. Ces contenus sont publiés en anglais ou en français.





Source link

admin

admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.