Please assign a menu to the primary menu location under menu

Faits divers

Agression sauvage d’un jeune homme par plusieurs individus: un acte homophone?

Une enquête a été ouverte après la diffusion ce dimanche 10 octobre d’une vidéo sur les réseaux sociaux montrant le lynchage d’un jeune à Montgeron, en Essonne.

La vidéo a été signalée plusieurs fois sur la plateforme Pharos, puis transférée au commissariat de Montgeron, ce qui a permis l’ouverture de cette enquête comme l’indique Franceinfo. 

Roués de coups par près d’une dizaine d’individus

Les faits remontent au 30 septembre dernier, vers 18h30, dans un quartier qualifié de « sensible » par la police.

Sur les images, on voit une dizaine de d’individus se ruer sur un jeune au sol. Face au coups de poing et de pied portés, la victime se recroqueville pour essayer de se protéger.

Des témoins, dont deux femmes et deux hommes, sont intervenus face à la violence de la scène, parvenant à faire partir le groupe d’agresseurs hilares. 

Alertés, ce jour-là, par le passage à tabac d’un jeune garçon, les forces de l’ordre s’étaient rendus sur place, mais à leur arrivée ils n’avaient trouvé ni victime, ni agresseurs, ni témoins. 

La victime identifiée

La maire de Montgeron, Sylvie Carillon s’est dite « profondément choquée par des images d’une agression d’une violence inhumaine à Montgeron qui circulent sur les réseaux sociaux. Enquête en cours pour identifier la victime et les agresseurs. Mobilisation totale car ces actes n’ont pas droit de cité« , a-t-elle écrit ce lundi sur son compte Twitter.

C’est finalement la diffusion de deux séquences vidéos sur les réseaux sociaux qui a relancé les investigations.

Sur la première, la victime est frappé le long d’une grille par des jeunes hommes portant des capuches pour se dissimuler.

Dans un second temps, celui qui s’avérera être un mineur est violemment agressé dans une allée, avant l’intervention de deux passantes, sous les rires et les cris de la bande. 

La victime rouée de coups est un jeune homme de 17 ans qui serait accueilli dans un foyer. Il n’est pas connu des services de police. 

Caractère homophobe ou pas

La diffusion par une association de défense des droits des homosexuels de ces vidéos choquante a notamment permis d’identifier la jeune victime. 

En ce qui concerne le caractère homophobe ou pas de l’agression, des sources proches de la police – comme l’indique BFMTV – affirment qu’il « serait très probable« .

En ce début d’après-midi lundi, la victime était présente au commissariat pour exposer sa version des faits et ses déclarations devraient faire avancer l’enquête afin d’identifier les agresseurs. 



Source link

admin
the authoradmin

Laisser un commentaire