A la une

Alençon. Pouvoir d’achat et retraites : une manifestation qui en appelle d’autres

90 personnes étaient rassemblées, vendredi 1er octobre, devant la préfecture pour défendre le pouvoir d'achat, notamment des retraités.
90 personnes étaient rassemblées, vendredi 1er octobre, devant la préfecture pour défendre le pouvoir d’achat, notamment des retraités. (©L’Orne Hebdo)

C’est une « première étape de mobilisation », ont d’emblée annoncé les responsables de l’intersyndicale des retraités de l’Orne, à l’origine de rassemblements, vendredi 1er octobre 2021, à Alençon et dans trois autres villes du département (Argentan, Flers et L’Aigle), plus tard dans la journée.

À 10h30, devant la préfecture de l’Orne, ils étaient 90 personnes, retraitées mais pas seulement, à se mobiliser pour défendre leur pouvoir d’achat.

« La situation s’est aggravée »

Selon l’intersyndicale (CGT, U61, FGR, LSR, Solidaires, UCR, FO), « le pouvoir d’achat a diminué de 20% durant les dix dernières années » à cause, notamment, de certaines décisions gouvernementales.

« Gel des retraites pour les pensions supérieures à 2 000 € bruts, hausse de la CSG, report de la revalorisation des retraites, hausse de certaines taxes, dont la TVA », ont-ils égrené, alors que « près de la moitié des retraités a moins de 1 100 € par mois pour vivre ».

Les syndicats réclament notamment une revalorisation des pensions de retraite.
Les syndicats réclament notamment une revalorisation des pensions de retraite. (©L’Orne Hebdo)

Et la situation « s’est aggravée ces quatre dernières années », estiment-ils, avec une revalorisation des pensions qui ne suit pas le rythme de l’inflation : « 0,8% en octobre 2017 après trois ans de vaches maigres, quasi gel des pensions en 2018 avec une inflation à 2,3 %, revalorisation de 0,3 % pour une inflation de 1,3 % en 2019, et entre 1% et 0,3 % en 2020 selon les niveaux de revenus ».

Energie, alimentation : « les prix s’envolent »

Dans le même temps, les prix de biens de première nécessité « n’ont cessé de s’envoler ».

Environ 90 personnes ont participé à cette mobilisation, ici au début du rassemblement.
Environ 90 personnes ont participé à cette mobilisation, ici au début du rassemblement. (©L’Orne Hebdo)

Les syndicats prenant pour exemple le secteur de l’énergie, avec « une explosion continue de hausse » et un prix du gaz qui a augmenté de 50 % depuis le début de l’année, mais aussi le secteur de l’alimentation, « avec une hausse de 18% pour les fruits et légumes », ou encore de la santé.

L’intersyndicale des retraités souhaite notamment « qu’il n’y ait plus une retraite en dessous du Smic » et réclame dès aujourd’hui une hausse des pensions : « +100 € de rattrapage et + 300 € ensuite ».

Pour toutes ces raisons, les syndicats présents à Alençon ce vendredi, ont appelé à participer à la journée de mobilisation nationale, prévue mardi 5 octobre 2021.

Cet article vous a été utile ? Sachez que vous pouvez suivre L’Orne Hebdo dans l’espace Mon Actu . En un clic, après inscription, vous y retrouverez toute l’actualité de vos villes et marques favorites.





Source link

Quelle est votre réaction ?

Articles Similaires

1 of 11 071

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.