A la une

Après travaux, l’église d’Etrigé de Juvigny Val d’Andaine a retrouvé son panache d’antan

Maire déléguée de Sept-Forges et conseillère départementale, Sylvie Serais a coupé le ruban.
Maire déléguée de Sept-Forges et conseillère départementale, Sylvie Serais a coupé le ruban. (©Le Publicateur libre)

Arborant l’écharpe tricolore, Sylvie Serais, maire déléguée de Sept-Forges à Juvigny Val d’Andaine (Orne) et conseillère départementale, a accueilli les nombreux invités pour cette nouvelle étape dans la réhabilitation de l’église d’Etrigé, située à 3 km du bourg, route de Geneslay.

Architecte du patrimoine, en charge du suivi du chantier, François Pougheol a rappelé brièvement l’origine du site.

« Etrigé était une paroisse dépendant avant 1792 du diocèse du Mans, qui est devenue une commune de la Mayenne à la Révolution. En 1832, elle a disparu et a été rattachée à l’Orne, absorbée par Sept-Forges pour la partie Sud et Saint-Denis-de-Villenette, pour la partie Nord ». Quant à l’église Notre-Dame, érigée durant l’époque romane « sa nef rectangulaire a été prolongée au XVe siècle par un chœur ».

Un long travail de restauration

L'édifice religieux valorisé grâce à la mobilisation des élus et bénévoles.
L’édifice religieux valorisé grâce à la mobilisation des élus et bénévoles. (©Le Publicateur libre)

Devenue en 1905 propriété de la commune de Sept-Forges, et depuis 2016 de Juvigny Val d’Andaine, l’église a été inscrite au titre des Monuments historiques en 1997. « Ce patrimoine est remarquable par les peintures murales du XVe siècle dans le chœur et sa nef soutenue par des poteaux. On y trouve des dalles funéraires datant du VIIe au XIe siècle dont certaines ont été incorporées dans les murs », note François Pougheol.

L’architecte rappelle que les premiers travaux de restauration ont eu lieu au XIXe siècle : «  lls ont été menés par un habitant, Hippolite Gahéry, qui a sauvé l’église d’une ruine certaine ». Et c’est au milieu du XXsiècle que l‘Association des Amis d’Etrigé les a relancés, en soutenant la commune.

Plus récemment, plusieurs chantiers ont été menés : 2007, consolidation de l’arc triomphal et du tabouret charpenté du clocher, avec mise en sécurité des fresques du XVe et des peintures des XVIIIe et XIXe ; 2011, restauration de la charpente et couverture du chœur.

« Une œuvre vivante »

D’octobre 2020 à l’été 2021, la commune a réalisé la restauration du gros œuvre de la nef : façade, couverture, charpente, voûte. Un chantier de 301 774 € financés grâce aux subventions (Département, DRAC), aux dons des particuliers via la Fondation du patrimoine « qui nous a également accordé un prix du Mécenat populaire de 6 000 € », a rappelé Sylvie Serais.

La maire déléguée a salué le travail des artisans « qui sont des artistes » et remercié les personnes qui ont soutenu ce projet. « Grâce à eux, nous avons une œuvre d’art religieuse et vivante », a-t-elle conclu.

Conseiller départemental, Olivier Petitjean a exprimé son « plaisir des yeux, de voir l’avancée de ces travaux qui valorisent notre patrimoine et notre territoire. Cet édifice est un témoignage du passé pour les futures générations ».

Députée, Chantal Jourdan s’est réjouie de « cette vie donné au patrimoine, de cette histoire qui continue à vivre » remerciant tous les acteurs pour leur contribution.

Président du Conseil départemental, Christophe de Balorre a salué le travail en commun des élus locaux et du Département pour « réussir ce tour de force improbable ».

« Il a fallu de la volonté, de la ténacité. Et la ténacité reste à l’ordre du jour car il y a encore à faire », a conclu Philippe Durand, président des Amis d’Etrigé, faisant allusion, entre autres, au revêtement du sol, aux fresques murales.

Des portes ouvertes sont organisées samedi 16 octobre, de 10 h à 17 h.

*DRAC : Direction régionale des affaires culturelles

Cet article vous a été utile ? Sachez que vous pouvez suivre Le Publicateur Libre dans l’espace Mon Actu . En un clic, après inscription, vous y retrouverez toute l’actualité de vos villes et marques favorites.





Source link

Quelle est votre réaction ?

Articles Similaires

1 of 11 070

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.