A la une

AU CINEMA. « L’origine du monde », 1h30 de rires, de grivoiseries… jusqu’à en devenir gênant

Voilà un film un brin potache qui va faire sourire... jusqu'à en devenir gênant.
Voilà un film un brin potache qui va faire sourire… jusqu’à en devenir gênant. (©DR)

Jean-Louis (Laurent Lafitte, épatant) est un quadra auquel tout ou presque a réussi. Un simple balayage de la caméra nous montre à l’évidence que son appartement coche toutes les cases BCBG. Presque tout signifie aussi que le panorama n’est pas complet.

Un coeur qui ne bat plus

En effet, son couple avec Valérie (Karin Viard en mode « je fais toujours pareil ») bat la breloque. Et pour couronner le tout, voici qu’un soir Jean-Louis s’aperçoit que son cœur ne bat plus. Panique à bord, vite on appelle le copain médecin Michel (Vincent Macaigne, toujours aussi juste), en fait vétérinaire. Mais bon il fera l’affaire. Stéthoscope en main, ce dernier est obligé de se rendre à l’évidence, le cœur de son ami est aux abonnés absents.

Nicole Garcia, gourou à prix d’or

Ne sachant trop que faire, Valérie le convainc d’aller consulter Margaux (Nicole Garcia, jubilatoire), sorte de gourou à prix d’or. Le verdict est brutal. Il lui reste trois jours à vivre. Une solution, apporter à ladite Margaux une photo du sexe de la maman de Jean-Louis, Brigitte (Hélène Vincent incroyable) !

Des comédiens (vraiment) mis à nu

Comment faire ? On envoie d’abord ce brave Michel. Chou blanc. Adapté de la pièce éponyme de Sébastien Thiery (2013), le premier long de Laurent Lafitte a tout pour plaire, depuis des comédiens investis et mis à nus (vraiment !) jusqu’à une caméra subtilement provocatrice.

Un film qui devient gênant…

Sur le thème des secrets enfouis entrainant un final hilarant, sur la quête de son identité aussi, il y a de quoi passer un bon moment vu sous l’angle d’un humour aussi potache que débridé et un brin surréaliste. Sauf que voilà, une heure et demie à se demander comment déculotter grand-mère, l’histoire finit par devenir plus que grivoise, disons graveleuse, pour ne pas dire triviale. Aussi décapant que… clivant. Et finalement gênant. A vous de voir.

>> Voici la bande-annonce du film en vidéo <<

Cliquez ici pour visualiser le contenu

Robert Pénavayre

Cet article vous a été utile ? Sachez que vous pouvez suivre Actu Toulouse dans l’espace Mon Actu . En un clic, après inscription, vous y retrouverez toute l’actualité de vos villes et marques favorites.





Source link

Quelle est votre réaction ?

Articles Similaires

1 of 10 853

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.