Au Japon, un homme s’immole par le feu près du bureau du Premier ministre

Publié le :

Selon des médias japonais, un homme protestant contre les prochaines funérailles nationales de l’ancien Premier ministre assassiné Shinzo Abe s’est immolé par le feu mercredi à Tokyo, près du bureau de l’actuel chef du gouvernement Fumio Kishida. Inconscient, il a été transporté à l’hôpital.

Un homme s’est immolé par le feu près du bureau du Premier ministre du Japon Fumio Kishida, à Tokyo, en signe de protestation contre les funérailles nationales de l’ancien Premier ministre Shinzo Abe qui doivent se dérouler ce mois-ci, rapportent mercredi 21 septembre plusieurs médias japonais.

Selon TV Asahi, l’homme se serait immolé par le feu après avoir déclaré à la police qu’il était opposé aux funérailles nationales prévues pour Shinzo Abe. D’après l’agence de presse Kyodo, un message de protestation contre cet hommage a été retrouvé à côté de lui.

Selon Asahi TV, l’homme était inconscient et a été transporté à l’hôpital. Un policier qui tentait d’éteindre les flammes a été blessé.

Manifestations attendues

Shinzo Abe a été tué par balles par un assaillant lors d’un rassemblement électoral au mois de juillet. Son assassin présumé, Tetsuya Yamagami, 41 ans, aussitôt interpellé après les faits, a expliqué qu’il en voulait pour des raisons personnelles à l’Église de l’Unification, surnommée la « secte Moon », avec laquelle Shinzo Abe entretenait d’après lui des liens.

Les obsèques nationales de l’ancien Premier ministre sont prévues le 27 septembre. La majorité des Japonais est opposée à ces funérailles et des manifestations sont attendues dans les jours précédant la cérémonie.

Avec Reuters et AFP



Source link

admin

admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.