Please assign a menu to the primary menu location under menu

Sports

Au Vimoutiers football-club, avec le forfait général des seniors, le club mise tout sur la jeunesse

Makane Diouf est le nouveau responsable de l'école de football du VFC
Makane Diouf est le nouveau responsable de l’école de football du VFC

Le terrain annexe du stade municipal fourmille de jeunes footballeurs le mercredi après-midi. Si la reprise s’annonçait difficile, la mesure attractive prise par le Vimoutiers football-club (VFC), dans l’Orne, pour inciter les joueurs à rejoindre le club en prenant à sa charge le prix de la licence, porte ses fruits.

« Ils ne veulent pas jouer »

Au niveau des enfants tout du moins. L’école de football compte « 45 inscrits dont 38 étaient présents » commente Makane Diouf rencontré mercredi 6 octobre 2021 où il officiait pour la première fois en tant qu’entraîneur auprès des jeunes, succédant à Damien Lantier dont le contrat de formation est arrivé à son terme, fin septembre. « Je suis épaulé par Brian, Tao et Thierry ».

Makane Diouf est le nouveau responsable de l’école de football. Un homme qui n’est pas un inconnu au club. Il avait pris le poste d’entraîneur des seniors sur la saison 2019-2020.

Makane Diouf vient de Lisieux où il exerce en tant que professeur de sport au sein d’un Institut médico-éducatif. Le VFC l’a recruté sous contrat « à raison de neuf heures par semaine, sur une période de neuf mois ».

L’objectif est « de remettre le club sur pied » après deux saisons perturbées par la crise sanitaire. Le challenge, à plus ou moins long terme, sera « de reconstituer des équipes en U15 et U18 » voire en senior. Car cette saison, l’équipe première engagée en championnat en régionale 3 vient de déclarer forfait général. « Nous n’avions que seize seniors. Même avec la licence gratuite, ils ne veulent pas jouer » déclare, résigné, Sergio Reis de Pinho, président du VFC.

Une pépinière est en train de se constituer

À chaque forfait déclaré, le club doit s’acquitter d’une pénalité financière qui s’élève au total à une somme « d’environ 500 euros. Certains étaient au rendez-vous pour les rencontres, d’autres, non vaccinés, ne venaient pas car ils devaient justifier d’un test négatif au Covid. Au bout du 3e match sans équipe au rendez-vous, le forfait général est automatiquement prononcé par les instances fédérales. Il ne reste plus que les jeunes. Nous avons pris la décision de recruter Makane Diouf pour assurer les entraînements auprès des enfants ».

Un recrutement qui coûtera au club « un peu plus de 5 000 euros » précise Sergio Reis de Pinho.

Avec ce secret espoir que les familles joueront le jeu en ayant conscience des moyens déployés par le club pour que cette nouvelle saison puisse se dérouler dans les meilleures conditions pour leurs enfants.

Sur les 45 jeunes footballeurs inscrits, 25 viennent de Sap-en-Auge. Une pépinière est en train de se constituer. Reste aux jeunes pousses à grandir.

Cet article vous a été utile ? Sachez que vous pouvez suivre Le Réveil Normand dans l’espace Mon Actu . En un clic, après inscription, vous y retrouverez toute l’actualité de vos villes et marques favorites.





Source link

admin
the authoradmin

Laisser un commentaire