A la une

Automobile. Fin de crise pour le sport auto en Normandie ?

La crise de pouvoir en Normandie devrait s'achever ce jeudi 30 septembre 2021 dans la soirée à Caen.
La crise de pouvoir en Normandie devrait s’achever ce jeudi 30 septembre 2021 dans la soirée à Caen. (©Le Pays d’Auge)

Le sport auto en Normandie traverse depuis le milieu de l’été une crise de pouvoir. Deux listes (Pierre Ragues et Dominique Lunel) se disputent les destinées de la discipline en Normandie.

A la fin du mois de juillet 2021, Dominique Lunel avait été réélu à la présidence du comité régional. Mais, cette élection a été invalidée par la fédération française de sport auto au titre que l’élection avait été entachée d’irrégularité notamment dans la convocation des associations de Karting qui représentent un tiers des licenciés.

La Fédération Française de Sport Auto a repris la main sur cette élection et a décidé de l’organiser ce jeudi 30 septembre 2021 à 19 heures à l’hôtel Mercure de Caen. 

Deux candidats

Deux hommes briguent donc la présidence. Dominique Lunel, qui tient le comité régional depuis plus de 20 ans, est opposé à Pierre Ragues. Le premier dispose d’une liste de 33 noms et entend miser sur la continuité même s’il a d’ores et déjà annoncé sa démission pour le mois de janvier 2022. Pierre Ragues, fort de ses expériences dans le rallye, en endurance ou dans le karting, est -de toute évidence- un adversaire plus que crédible qui prône un plus grand partage du pouvoir et une représentativité pour toutes les ASA.

Cet article vous a été utile ? Sachez que vous pouvez suivre Le Pays d’Auge dans l’espace Mon Actu . En un clic, après inscription, vous y retrouverez toute l’actualité de vos villes et marques favorites.





Source link

Quelle est votre réaction ?

Articles Similaires

1 of 10 944

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.