Home En bref Aux Assises de Vendée, deux hommes jugés pour un meurtre d’une violence digne « d’Orange Mécanique »
En bref

Aux Assises de Vendée, deux hommes jugés pour un meurtre d’une violence digne « d’Orange Mécanique »

Les accusés sont en détention provisoire à la maison d'arrêt de La Roche (Photo) et de Fontenay-le-Comte
Les accusés sont en détention provisoire à la maison d’arrêt de La Roche (photo) et de Fontenay-le-Comte ©archives YB

Deux hommes sont jugés à partir de ce jeudi 26 janvier 2023 aux Assises de la Vendée pour le meurtre d’un quinquagénaire aux Sables-d’Olonne.

Partie civile dans cette affaire, Me Stéphanie Guédo parle d’un scénario à la « Orange Mécanique », tant « la violence gratuite est indescriptible, insoutenable ».

Le 23 juin 2019 en soirée, un homme de 56 ans se trouve dans son appartement de la rue Joseph-Bénatier dans le quartier de la Chaume aux Sables-d’Olonne. L’immeuble est proche de la capitainerie de port Olona. Il y reçoit deux connaissances, deux hommes âgés à l’époque de 24 et 30 ans.

À lire aussi

  • Vendée : il avait écrasé un adolescent de 17 ans allongé sur une route de campagne 

« Il a été fracassé »

Le 24 au matin, un voisin contacte les services de police qui pénètrent dans l’appartement. Le locataire des lieux est décédé. « Il a été fracassé ». Les hommes de la police judiciaire d’Angers débutent une enquête qui va aboutir, fin juillet,  à l’interpellation des deux auteurs présumés des violences.

Le 2 août, les deux hommes sont mis en examen pour meurtre. L’un est placé en détention provisoire à la maison d’arrêt de La Roche-sur-Yon, le second à celle de Fontenay-le-Comte.

L’instruction a été longue. Le procès d’assises qui s’ouvre ce jeudi 26 janvier pour se poursuivre vendredi et se terminer lundi est « enfin un soulagement pour la famille de mon client. Elle va tenter de savoir ce qui s’est réellement passé ».

À lire aussi

  • Vendée : le détenu poursuit son trafic de stupéfiants depuis sa cellule en mettant sa mère sous pression

« Responsabilités partagées ? »

Un contexte « glauque » : une altercation sur fond d’alcool, « sans doute au cours de la soirée », mais aussi de prise de produits stupéfiants pour les deux accusés. Pas d’arme à feu, pas d’objet contondant, pas d’arme blanche : le quinquagénaire serait mort sous les coups de pieds et de poings des deux mis en cause.

Pour Me Guédo qui représente l’ex-femme, la fille, le frère et la belle-fille de la victime, « les deux co-auteurs ont une responsabilité identique dans la commission des faits ».

La défense n’a pas la même vue du dossier. Me Esthère Gallardo, du barreau des Sables-d’Olonne, estime que son client est moins responsable que celui défendu par Me Cécile de Olivera (barreau de Nantes).

Eric Bret, vice-procureur au tribunal des Sables-d’Olonne sera l’avocat général dans cette affaire. Le verdict sera rendu dans l’après-midi de lundi 30 janvier.

30 ans de réclusion criminelle pourraient être requis.

Related Articles

En bref

Une commerçante agressée par un homme alcoolisé à Vire Normandie

Mardi 7 février 2023, Jimmy (28 ans) a été jugé en correctionnelle...

En bref

Des parents d’élèves rassemblés contre la fermeture d’une classe, près de Dieppe

Parents d’élèves et élus se sont retrouvés devant les grilles de l’école...

En bref

Déserts médicaux : la téléconsultation d’ophtalmologie débarque à Marmande

La téléconsultation a été mise en place fin 2022 à Afflelou Marmande....

En bref

Orne. Le groupement d’employeurs recherche des alternants pour le printemps

Jean-Luc Connan et Patrick Manteigueiro, directeur et président du geiq multisectoriel, recherchent...