Please assign a menu to the primary menu location under menu

Sud

BAGNOLS/CÈZE La crème de la pétanque réunie au boulodrome Jean-Giono

Ce week-end, le club de la Pétanque atomique bagnolaise a organisé la 6e édition du supranational de pétanque. Des équipes de toute la France sont venues se mesurer les unes aux autres.

Au total, 256 triplettes sont inscrites. « Et encore, on a dû limiter« , assure Éric Sabatier, président du club de pétanque bagnolais depuis 2003. Cela fait un an que lui et son équipe préparent ce grand événement au boulodrome Jean-Giono. Une organisation qui s’avère très lourde. Le président a compté : il a reçu au total 1 286 appels depuis l’ouverture des inscriptions en mai. Et c’est autant de textos envoyés pour livrer les renseignements.

Mais Éric Sabatier est mordu de son association. Si le covid-19 a dû le contraindre à annuler le supranational en 2020, le virus de la pétanque ne l’a pas quitté. Il est fier que le club soit à l’origine de l’un des grands événements associatifs bagnolais de rentrée.

Samedi, se sont déroulés les matchs par poules, dimanche matin les 8es et les 1/4 et ce dimanche après-midi était consacré aux 1/2 et à la finale. C’est une triplette venue des Bouches-du-Rhône qui a terminé à la première place. En finale, David Brigod, Mali Gorgon et Franck Martinez se sont illustrés (13-7)  face aux tenants du titre héraultais Dani Durand, Steeve Hoffman et Eli Hoffman. Franck Martinez a tiré sept fois le cochonnet avant de décrocher la victoire.

Lui et ses deux équipiers gagnent la dotation de départ à 8 000 € à laquelle s’ajoutent les frais d’inscription de chaque équipe qui a passé les phases de poules. Soit la jolie somme totale de 14 144€. Ce mercredi, le club bagnolais accueillera aussi la finale du championnat départemental au boulodrome.

Marie Meunier





Source link

admin
the authoradmin

Laisser un commentaire