Please assign a menu to the primary menu location under menu

En bref

Ballon d’or 2021 : pourquoi Karim Benzema le mérite

Karim Benzema, décisif lors du Final Four de la Ligue des nations, voit son nom de plus en plus cité comme candidat au Ballon d’or 2021. Voici pourquoi l’attaquant français peut réellement y prétendre.

«Balon de oro» En félicitant sur Twitter son joueur dimanche soir, après la victoire de l’équipe de France contre l’Espagne (2-1) en finale de la Ligue des nations, le Real Madrid a clairement lancé la course au Ballon d’or. Et malgré la forte concurrence avec Lionel Messi (vainqueur de la Copa America), Jorginho (Euro et Ligue des champions), N’Golo Kanté (Ligue des champions) ou encore Robert Lewandowski (Soulier d’or), Karim Benzema peut réellement y prétendre.

Si beaucoup pointeront du doigt – peut-être à raison – qu’il n’a pas remporté de Ligue des champions, de Ligue Europa, d’Euro, ni même le championnat d’Espagne et pas même la Coupe du Roi, «KB9» réalise des performances individuelles et collectives assez impressionnantes en club depuis des années. La saison passée, il a terminé avec 23 buts et 9 passes décisives en championnat sans oublier ses 6 buts en Ligue des champions.

ronaldo, messi, figo, ronaldinho avant lui…

Cette saison, à titre de comparaison, il en est déjà à 9 buts et 7 passes décisives avec le Real Madrid en Espagne. Autant dire qu’il repart sur de bonnes bases. Surtout que la «Maison Blanche» ne possède pas vraiment un effectif incroyable qui permettrait au joueur d’être mis dans des conditions parfaites pour scorer. Mais lui, y parvient.

Mais surtout, le fait d’arme qui pourrait (et devrait) jouer pour les votes, c’est son retour en équipe de France. Cela pourrait être assimilé à un énorme trophée tant il revient de très loin. Après cinq ans d’absence, Karim Benzema a en effet été rappelé en mai dernier par Didier Deschamps à la surprise générale. Et si les Bleus n’ont pas remporté l’Euro (éliminés par la Suisse en huitièmes de finale), le Merengue a inscrit 4 buts et a eu une belle influence sur le jeu offensif tricolore. Car s’ils ont décroché le titre de champion du monde 2018, les hommes de Didier Deschamps étaient devenus muets offensivement. L’apport du «Nueve», qui porte le 19 en Bleus, a tout changé.

Et il a de nouveau prouvé en deux matchs dans ce Final Four de la Ligue des nations. D’abord, contre la Belgique (2-3) en réduisant le score et relançant les Français, puis en finale contre l’Espagne en égalisant d’une frappe stratosphérique à la trajectoire incroyable. Tout cela pour remporter, à 33 ans, son premier titre avec l’équipe de France. Peut-être le trophée qui lui permettra de remporter le Ballon d’or ?

Et si pour beaucoup, la Ligue des nations n’est pas vraiment un trophée, il convient de rappeler que par le passé nombreux sont ceux qui ont été lauréats du Ballon d’or sans le moindre titre : Luis Figo (2000), Lionel Messi (2010), Cristiano Ronaldo (2013). Et on peut également prendre l’exemple de Ronaldinho qui, en 2005 avait remporté la Liga et la Coupe des confédérations lors de laquelle il s’était distingué. Ce qui avait boosté les votes pour lui.

Les Bleus ont remporté la 2e édition de la Ligue des nations.

Sans oublier que celui qui fait vibrer le monde entier à chaque but (un critère à retenir également), et qui est un modèle de fair-play (6 cartons jaunes pris depuis la saison 2014-2015), a tout pour être le nouveau Ballon d’Or et succéder à Zinédine Zidane, dernier Français à l’avoir eu.



Source link

admin
the authoradmin

Laisser un commentaire