Please assign a menu to the primary menu location under menu

Sports

Basket : Dieppe attend Wasquehal pour un premier choc en Nationale 3 féminine

L'équipe féminine de Dieppe-basket reçoit son homologue de Wasquehal avec qui elle partage la première place en Nationale 3 féminine.
L’équipe féminine de Dieppe-basket reçoit son homologue de Wasquehal avec qui elle partage la première place en Nationale 3 féminine. (©Les Informations Dieppoises)

« On va enfin savoir ! »

Même s’il était important de gagner à Soissons dimanche dernier, dès la fin du match, Michel Gomez, le responsable technique de Dieppe-basket, s’est projeté sur l’avenir proche de son équipe.

Il faut dire que les trois premiers adversaires des Dieppoises n’ont toujours pas remporté le moindre match.

Ce n’est pas le cas de Wasquehal qui partage la place de leader de la poule G de Nationale 3 féminine avec Dieppe (et Carvin).

On le savait avant même le début du championnat.

Les Nordistes étaient clairement annoncées comme rivales des Dieppoises dans la course à la montée en Nationale 2, avec à un degré moindre Carvin, Sannois et Neuville-en-Ferrain.

« Un cap important »

C’est donc clairement un match au sommet qui est programmé ce dimanche au gymnase de Belleville-sur-Mer (à Petit-Caux).

Le fait de jouer à domicile est un élément important notamment pour Boris Desjardins, le président du club dieppois 

Je sais que Michel (Gomez) va bien préparer son affaire et les filles pour ce match. Nous avons passé beaucoup de temps pour construire un groupe capable de viser la montée. Ce match constitue un cap important, mais derrière la saison sera encore longue. Toutefois à domicile, je fais confiance aux filles pour tout donner et décrocher la victoire.

Boris DesjardinsPrésident de Dieppe-basket

Depuis le début du championnat, les Dieppoises montent progressivement en régime.

Michel Gomez a observé un mieux à Soissons

Les filles sont mieux entrées dans la partie et en première mi-temps, le collectif a été à la hauteur de mes espérances, notamment avec 14 passes décisives. C’est un signe pour moi qui ne trompe pas.

L’entraîneur local a prévu du travail intense cette semaine car il est conscient que la marche va être plus haute à franchir ce dimanche.

Il espère notamment la fin des petites blessures qui empêchent certaines joueuses d’être au top.

Wasquehal pas là par hasard

Forcément, face à des Nordistes, la condition physique va être un juge de paix dans le futur affrontement.

D’autant plus qu’il semble que les joueuses de Wasquehal sont capables de faire la différence dans les dernières minutes.

Ce fut le cas le week-end dernier contre Sannois pour un succès (71-57) pas forcément révélateur de la physionomie de la rencontre.

Auparavant, les joueuses des Hauts de France ont gagné à Neuville-en-Ferrain (62-55) une semaine après avoir atomisé Saint-André les Vergers 100-28 !

Il faut encore souligner que la formation qui affrontera Dieppe est la réserve d’une équipe de Nationale 2.

Certes qui n’a dû son maintien qu’au gel des descentes la saison dernière, mais qui a recruté des joueuses pour ne pas connaître la même mésaventure cette année.

Dans ces conditions, Stéphane Lalart, le coach de la N2, a décidé de laisser à disposition de la réserve plusieurs éléments comme Elise Hamers, Sidonie François et Honorine Lemaire que l’on pourrait retrouver dimanche.

On le voit, Wasquehal a de solides arguments et n’est pas en tête du classement par hasard.

C’est aussi le cas des Dieppoises et toutes les conditions semblent réunies pour assister à un match intéressant pour une belle promotion du basket.

Si en plus, la victoire revient aux locales, la fête n’en sera que plus belle.

Dieppe-Wasquehal, dimanche 15 h 30 à Belleville-sur-Mer (Petit-Caux)

Cet article vous a été utile ? Sachez que vous pouvez suivre Les Informations Dieppoises dans l’espace Mon Actu . En un clic, après inscription, vous y retrouverez toute l’actualité de vos villes et marques favorites.





Source link

admin
the authoradmin

Laisser un commentaire