Please assign a menu to the primary menu location under menu

Sports

Basket. Pré-Nationale masculine : Ifs, Équeurdreville et Alençon dernières équipes invaincues

Alençon a confirmé son invincibilité de début de saison contre l'ASPTT Caen.
Alençon a confirmé son invincibilité de début de saison contre l’ASPTT Caen. (©Sandrine Le Royer / SLR Photos Basket)

Il reste trois équipes invaincues au sein des deux poules bas-normandes de Pré-Nationale masculine ! Dans la poule C, Équeurdreville continue de faire parler la poudre. Les 121 points passés au Pays d’Auge (121-64) lui permettent de tourner à 101 points par match en moyenne… Seul Alençon, tombeur de l’ASPTT Caen 76-67, parvient à suivre le rythme infernal. En revanche, Bretteville et Pays d’Auge Basket sont toujours Fanny : trois matchs, trois défaites.

Dans la poule D, Ifs a de nouveau frappé fort en écrasant Saint-Lô en déplacement (55-98). C’est le seul leader invaincu de la poule. Ouistreham, qui a battu Vire sur un score proche (57-95), suit. Cherbourg a bien réagi en dominant l’union Caen Hérouville (70-47). Vire court toujours après sa première victoire dans ce championnat.

Top 10 scoreurs

1- Wittemberg (Équeurdreville), 27 pts
– Lepetit (Équeurdreville), 27 pts
3- Szwaja (Ifs), 26 pts
4- Belliard (Bretteville), 20 pts
– Andreu Sabater (Vire), 20 pts
6- Vallée (Ouistreham), 19 pts
– Madeleine (Ifs), 19 pts
8- Samson (Ouistreham), 18 pts
Bouquet (Cherbourg), 18 pts
10- Zywica (Pays d’Auge), 17 pts
– Compère, Voirel, Vrel (Ouistreham), 17 pts

POULE C

Équeurdreville 121 – 64 Pays d’Auge Basketball

34-20 / 29-16 / 31-13 / 27-15

Équeurdreville : Raverat 6, Laronche 5, Bertrand 15, Wittemberg 27, Joly 4, Lepetit 27, Lacombe 10, Gregorieff 11, Lerebourg 16.

Pays d’Auge : Riou 4, Schmitt 2, Carlier 10, Clermont 6, Gousset 4, Rémy 15, Charpentier 6, Zywica 17.

Serge Gregorieff (Équeurdreville) : « Si on ne regarde que le score, on peut penser que c’était un match à sens unique, mais il y a eu match. Il faut rendre hommage à l’équipe du Pays d’Auge qui s’est battue jusqu’au bout. Nous n’avions pas la volonté d’établir un quelconque record mais nous voulons nous installer dans la constance des deux côtés du terrain. On l’a fait correctement. Le démarrage a été un peu poussif. On a été permissif et l’adversaire a mis ses tirs à trois points. Après, on a défendu correctement. On n’a plus rien donné à Pont-L’Évêque. En parallèle, on a vu une vraie volonté de se partager le ballon, avec de l’adresse en prime. C’était dur à défendre (pour Pont-L’Évêque, ndlr) parce que ça tombait un peu de partout, en contre-attaque, à trois points, à l’intérieur… Cela explique l’écart final, mais il y a eu un match. Ça a joué le jeu des deux côtés. Notre résultat reflète l’investissement des garçons dans la semaine. »

Victor Trehet (Pays d’Auge) : « Nous n’avons jamais existé. En plus de ça, ils ont été pendant 40 minutes d’une insolente adresse… Nous avons fait « une meilleure » seconde mi-temps notamment dans l’état d’esprit… »

Alençon 76 – 67 ASPTT Caen

15-11 / 14-20 / 23-18 / 24-18

ALENÇON : Thibon, Lavedrine 19, Madelaine 2, Dejoux 2, Pécourt 12, Leroyer 2,  Leroy NPJ, Ndiaye 17, Leroy 16, Mpondo 6.

ASPTT CAEN : Cresnel 4, Colin 11, Sarr, Monteiro 7, Basnier 4, Boulanger 4, Debray 13, Lejuez 8, Laville 14, Tual 2

Latifa Renham (Alençon) : « Ce fut un match intense face à une belle équipe de l’ASPTT. Nous avons encore manqué beaucoup d’adresse loin du cercle et nous avons été dominés sur le rebond offensif. Cependant, en seconde mi-temps, nous avons retrouvé un peu d’adresse et une défense agressive qui nous a permis de gagner quelques ballons. C’est une bonne prestation collective. Cette victoire était importante, mais il y a encore beaucoup de travail. »

Brice Boula (ASPTT Caen) : « Je suis quand même satisfait de ce que l’équipe a fait. J’ai vu de bonnes attitudes contre un gros à l’extérieur. On a tenu deux quarts-temps. Au début du troisième, on est à +9. Après, on a eu trop de pertes de balle pour pouvoir tenir tout le match. Mais dans l’ensemble, on a fait un bon match. C’était un bon match de basket. Il y a un peu de regrets parce que je pense qu’on peut les faire douter plus longtemps dans le match. On encaisse trop de points en deuxième mi-temps pour espérer autre chose. Si on avait réussi à prendre ce match, ça aurait été du bonus. Samedi, on joue le plus gros morceau du championnat, on va voir si on arrive à confirmer l’état d’esprit montré à Alençon. »

Le classement


La prochaine journée

Samedi 16 octobre 2021
ASPTT Caen – Équeurdreville (17h15)
Caen Sud – Alençon (20h00)
Pays d’Auge – Bretteville-sur-Odon (20h00)

POULE D

Bretteville-sur-Odon 59 – 68 Caen Sud

8-17 / 18-20 / 20-19 / 13-12

BRETTEVILLE : Thuleau-Zouania 2, Tisserant 4, Launoy 7, Braquet 11, Huet 8, De Tournadre 3, Dossi-Dequesnes, Belliard 20, Eustache 2, Tesovic 2.

CAEN SUD : Bosquet 13, Yves 8, Jiminiga 14, Lepont 12, Aouchiche 5, Demaine 2, Hamon 3, Norbert, Dezac 11. 

Maxime Pétré (Bretteville) : « On a réalisé un match sérieux face à une équipe de Caen Sud bien en place. Il faudra pour notre part construire un tout autre style de jeu compte tenu du profil de l’équipe et des absences (six joueurs blessés). »

Grégory Cadel (Caen Sud) : « Contre un adversaire diminué par les blessures, on a su mettre du rythme en attaque et défendre ensemble par moments. On n’est pas encore à notre niveau mais on avance dans le bon sens. C’est une belle réaction après ces deux premiers matchs difficiles. »

Cherbourg 70 – 47 Union Caen Hérouville

17-12 / 11-9 / 14-10 / 28-16

CHERBOURG : Bazabas 3, Giard 6, Bouquet 18, Leuronas 6, Drouillon 14, Glanny 8, Grand-Guillot, Omont 6, Brossard 7, Claire 2.

CAEN HÉROUVILLE : Marguerite 5, Wahl 9, Jonot 5, Costentin, Gnohéré 8, Gadegbeky 8, Lenormand 7, Attila 1, Gigout 4.

Mohamed Regbaoui (Cherbourg) : « On s’impose à l’issue d’un match très engagé physiquement. L’équipe avait à cœur de changer de comportement après le match à Ifs, et de retrouver un engagement et une combativité dignes de nos ambitions de poule haute. La réponse en défense a été donnée avec moins de 50 points encaissés mais aucun relâchement n’est permis car nous avons encore du chemin et beaucoup de travail sur cette première phase. »

Christophe Marguerite (Caen-Hérouville) : « C’est un match que l’on savait compliqué pour plusieurs raisons : un effectif diminué en raison de blessures, une équipe de Cherbourg au complet et motivée après leur défaite de la semaine dernière. Le début de match est plutôt équilibré, on fait un premier quart plutôt correct, même si on fait preuve de maladresse par manque de lucidité. Dans le second quart, on est plutôt bien défensivement mais on laisse trop de cartouches aux locaux pour se rapprocher. On est à -7 à la pause. La seconde mi-temps ne nous pas laisser beaucoup d’espoir par notre maladresse et des décisions en notre défaveur. Il est à souligner l’adresse de Cherbourg qui a facilité leur fin de match. L’écart est un peu sévère mais les garçons se sont battus avec leurs armes. Il faut garder le même état d’esprit en vue de la semaine prochaine à domicile. »

Saint-Lô 55 – 98 Ifs

18-21 / 10-25 / 17-28 / 10-24 

SAINT-LÔ : Oberto 4, Corten 4, Mauger 7, Bangoura 7, Hélaine Ménard 8, Savary 14, Lecoeur 4, Touali 7.
IFS : Cosnefroy 4, Lerouvillois 7, Madeleine 19, Szwaja 26, Peschard 12, Boutouil 5, Le Roux 8, Queval 15, Larose 2.

Clément Coulont (Saint-Lô) : « C’est un match que nous nous sommes rendu difficile à partir du deuxième quart-temps et c’est dommage. Nous faisons une très bonne entame de match et sommes à portée de tir à la fin du premier quart-temps. Et puis arrive le moment où nous n’arrivons pas à taire nos frustrations. Nous sortons du jeu et Ifs nous punit jusqu’à la fin, rien de bien surprenant. Notre salut à long terme passera par avoir un effectif régulier aux entraînements comme aux matchs et à notre capacité à se concentrer sur nous-mêmes plutôt que sur l’arbitrage. Ce dernier n’explique en rien les 40 points d’écart. »

Vire 57 – 95 Ouistreham

11-25 / 19-26 / 12-26 / 15-18

VIRE : Chauvot 2, Gourney 6, Belin 5, Andreu Sabater 20, Meurou 7, Beloni 8, Souffrant 2, Legallois 7.

OUISTREHAM : Furstenberger 3, Prunier 2, Paingt 2, Compère 17, Vallée 19, Samson 18, Boirel 17, Vrel 17. 

Thierry Belin (Vire) : « C’est une nouvelle fois avec encore une équipe différente que nous devions jouer ce match et sans véritable meneur. Merci à Eddie Chauvot (joueur théorique de l’équipe B) qui assuma ce rôle pour la première fois et qui s’en n’est pas trop mal sorti. Ce fut aussi l’occasion d’intégrer un nouveau joueur et de donner du temps de jeu à un jeune cadet. Ouistreham a pris dès le début les devants et déroula toute la rencontre sans inquiétude. Petit point positif les présents n’ont pas baissé les bras et essayé de montrer parfois un meilleur collectif par rapport aux rencontres précédentes. Je peux regretter le mauvais repli défensif qui donna trop de paniers faciles aux visiteurs. Une rencontre encore très difficile samedi prochain à Ifs avec encore un autre groupe. »

Miguel Callejas (Ouistreham) : « Nous avons su nous rendre le match facile, en prenant très rapidement une avance confortable au score. Face à une équipe de Vire cherchant à positionner son collectif offensif sur demi terrain, méritante sur ses intentions défensives mais manquant parfois d’agressivité et de talent offensif, nous avons rarement été mis en difficulté défensive en première mi-temps (30-51). À noter le retour précieux dans le groupe de Mathieu Boirel, auteur d’une bonne rencontre après de longues années sans jouer. »

Le classement


La prochaine journée

Samedi 16 octobre 2021 (20h00)
Caen Hérouville – Saint-Lô
Ouistreham – Cherbourg
Ifs – Vire

Cet article vous a été utile ? Sachez que vous pouvez suivre Sport à Caen dans l’espace Mon Actu . En un clic, après inscription, vous y retrouverez toute l’actualité de vos villes et marques favorites.





Source link

admin
the authoradmin

Laisser un commentaire