Belgique: Suspect arrêté après la camionnette folle de Bruxelles

Publié

BelgiqueSuspect arrêté après la camionnette folle de Bruxelles

La police a arrêté une personne soupçonnée d’avoir conduit le véhicule qui a foncé vendredi dans la terrasse d’un café en faisant six blessés légers.

Des policiers sécurisent le périmètre après qu’une camionnette a percuté une terrasse le long d’une rue commerçante, blessant légèrement plusieurs personnes, dans le centre-ville de Bruxelles, le 26 août 2022.

Des policiers sécurisent le périmètre après qu’une camionnette a percuté une terrasse le long d’une rue commerçante, blessant légèrement plusieurs personnes, dans le centre-ville de Bruxelles, le 26 août 2022.

AFP

Une camionnette a foncé dans la terrasse d’un café vendredi à Bruxelles, faisant six blessés légers avant de prendre la fuite, et un suspect dont les motivations «ne sont pas connues» a été arrêté peu après, a annoncé le parquet de la ville.

«Les investigations ont mené à l’identification d’un suspect qui a été arrêté cet après-midi par la police à Anvers» (nord), a précisé la porte-parole du parquet de Bruxelles, Willemien Baert, lors d’une conférence de presse. Elle s’est refusée à toute indication sur le profil de la personne arrêtée qui doit être entendue par la police.

Enquête «en cours»

«L’enquête est toujours en cours pour éclaircir les circonstances exactes des faits. À ce stade, les différentes pistes sont encore ouvertes, les mobiles du suspect ne sont pas encore connus», a-t-elle ajouté. Évoquant l’éventualité d’un acte terroriste comme Bruxelles en a été le théâtre dans le passé, elle a souligné qu’il n’était «pas encore sûr qu’il s’agisse d’un attentat, c’est possible qu’il s’agisse juste d’un accident».

Peu avant 13 heures «une camionnette a foncé vers une terrasse rue Saint-Michel», dans le centre historique de la ville, très fréquenté, «et le conducteur a pris la fuite à bord de son véhicule», avait auparavant affirmé une porte-parole de la police de Bruxelles Capitale. «Les services de secours étaient très vite sur les lieux, il y a eu six blessés légers qui ont été soignés sur place», tandis que la camionnette a été retrouvée peu après, avait-on précisé de même source.

Niveau d’alerte brièvement relevé

À la suite de cet incident, l’organisme chargé de l’analyse de la menace terroriste en Belgique (OCAM) avait relevé pendant quelques heures son niveau d’alerte de 2 à 3 pour les lieux fréquentés à Bruxelles avant de le rabaisser «en raison d’éléments rassurants» dans l’enquête en cours, selon un porte-parole.

«Ce qui est sûr c’est que le véhicule roulait à une vitesse extrêmement vive» en direction de la terrasse, où se trouvait «un mélange de touristes, d’employés de la ville, d’habitants et de Belges fréquentant la capitale», a déclaré le maire de Bruxelles, Philippe Close, cité par le quotidien Le Soir.

Douloureux souvenir ravivé

Le 22 mars 2016, Bruxelles avait été frappée par un double attentat revendiqué par l’organisation État islamique (EI). Ils ont été perpétrés par des kamikazes de la même cellule jihadiste que celle des attentats de Paris du 13 novembre 2015, faisant à l’aéroport de Zaventem et dans le métro bruxellois 32 morts et plus de 340 blessés.

(AFP)





Source link

admin

admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.