A la une

Brest. Pas cher et solidaire : au restaurant La Cantoche, le prix du menu varie en fonction des revenus

Le chef cuisinier de La Cantoche à Brest, Pierre Leguay, épaulé par des bénévoles.
Le chef cuisinier de La Cantoche à Brest, Pierre Leguay, épaulé par des bénévoles. (©Côté Brest)

Ce jeudi au menu de La Cantoche à Brest : bœuf sauté aux légumes ou bolognaise. Babeth épluche les carottes, Marie-Annick gère le beurre de sardine proposé en entrée. Le chef, Pierre Leguay, s’occupe de la viande. Des tâches exécutées dans la bonne humeur. Les rires fusent dans la cuisine du restaurant, situé dans le quartier de Recouvrance.

L’établissement associatif et solidaire a rouvert ses portes le 6 septembre après de longs mois de fermeture liée à la crise sanitaire. Seule la vente à emporter était assurée durant cette période délicate. Heureux sont aujourd’hui les bénévoles d’accueillir à nouveau les clients dans leur antre. Mais la crise a laissé des traces : « Les gens ne sont pas tous revenus, constate Chantal Boulic, vice-présidente de l’association. Le pass sanitaire obligatoire n’arrange pas les choses. »

Le restaurant affiche une capacité de 66 couverts (74 hors règles sanitaires). Près de 25 sont actuellement servis par jour.

Des tarifs adaptés

« Tout le monde mange la même chose mais tous ne payent pas le même prix », présente Chantal Boulic. Le tarif classique pour un menu (entrée, plat, fromage ou dessert) est fixé à 10 euros. Selon les revenus (sur présentation des justificatifs), il peut passer à 2, 4 ou 6 euros. Pour les enfants de moins de 10 ans, c’est un euro et 2 euros pour les 10-14 ans. Pour les lycéens et étudiants, le menu est à 4 euros.

« Le but est d’offrir un repas chaud et équilibré aux personnes qui n’en ont pas les moyens ou pas la possibilité de cuisiner. »

La vice-présidente insiste sur l’importance de la mixité sociale : « Le restaurant est ouvert à tous. » Fortunés ou non.

Selon les arrivages

L’association récupère les invendus de divers établissements (magasins Leclerc, cuisine centrale…) pour concocter ses repas. Au chef d’improviser selon la collecte du jour. « J’aime ça », sourit Pierre Leguay, seul salarié de l’association.

La Cantoche, ouverte depuis 2016, d’abord installée au Pilier rouge avant de rejoindre Recouvrance en 2018, s’appuie sur une trentaine de bénévoles. Une dizaine supplémentaire serait la bienvenue pour fonctionner plus sereinement. Cuisine, plonge, service… les missions ne manquent pas.

Amélie Thomas

Infos pratiques
La Cantoche, 51 rue de la Porte à Brest. Ouvert du lundi au samedi de 12 h à 14 h. Vente à emporter sur réservation.
Tél. 06 30 75 66 52 ou 09 87 36 32 30.

Des livres à Sapristi

Créée en juin 2019, l’association Sapristi n’a pas mis longtemps à trouver son public. Grâce aux dons qui affluent chaque semaine, tout le monde peut venir acheter, pour 3 euros en moyenne, du roman, du manga, de la BD, du livre ancien, des CD, DVD… Voilà pour le côté pas cher. La solidarité ? « Nous avons une quarantaine de bénévoles, dont certains sont isolés socialement, en situation de handicap… Nous leur permettons de reprendre une activité, un rythme, à travers le bénévolat », répond Baptiste Davout, initiateur de Sapristi. Dans quelques jours, une femme en situation de handicap, travaillant dans un Esat, sera détachée à la librairie pour quelques heures par semaine. L’association a pour objectif d’employer, à terme, plusieurs personnes handicapées.
Sapristi prévoit l’ouverture d’un deuxième local à la Pam, rue Pasteur, fin 2022.
Sapristi, 10 rue de la Porte. Ouvert du lundi au samedi de 10 h 30 à 19 h 30.
Julien Saliou

.

Cet article vous a été utile ? Sachez que vous pouvez suivre Côté Brest dans l’espace Mon Actu . En un clic, après inscription, vous y retrouverez toute l’actualité de vos villes et marques favorites.





Source link

Quelle est votre réaction ?

Articles Similaires

1 of 10 833

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.