CARTE. Bretagne : quelles communes sont primées « zéro phyto » en 2022 ?

La fameuse loi  Zéro phyto » interdit désormais aux municipalités d’utiliser des désherbants. Au cimetière de Pontoise, où certaines parcelles parmi les quatre hectares sont effectivement gagnées par les mauvaises herbes, plus d’une benne de déchets verts, retirés à la main,a été remplie ce dernier mois. N’y a-t-il pas d’autres alternatives ? –
En Bretagne, 534 communes « zéro phyto » (1,8 million d’habitants) sur 1 208 communes bretonnes engagées dans cette démarche. ©Illustration La Gazette du Val D’oise

Les collectivités se privent de plus en plus des produits phytosanitaires de synthèse pour l’entretien des espaces extérieurs comme les espaces publics, les jardins, les bords de route ou encore les cimetières. La Région Bretagne a décerné fin juin 2022 les « trophées Zéro Phyto » à 73 communes et 2 collectivités.

Les lauréats de 2022

Les produits phytosanitaires sont des pesticides chimiques tels que les herbicides, insecticides, fongicides antimousses ou engrais non organiques qui participent à la pollution de l’eau. Les collectivités doivent les bannir.

De nouvelles communes ont reçu les trophées « zéro phyto » de la Région. On dénombre deux nouveaux établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) à savoir Ploërmel Communauté dans le Morbihan et la Communauté de Lesneven Côte des Légendes dans le Finistère. Mais aussi 73 communes. Les voici :
Morbihan :

  • Arzal
  • Berric
  • Campénéac
  • Caro
  • Colpo
  • Elven
  • Forges de Lanouée
  • Hellean
  • Inzinzac-lochrist
  • Le Hézo
  • Noyal-Pontivy
  • Pleucadeuc
  • Rieux
  • Saint-Guyomard
  • Saint-Laurent-sur-Oust

Finistère : 

  • Ploudiry
  • Plouégat-Guérand
  • Port-Launay
  • Rédéné
  • Saint-Urbain
  • Saint-Ivy
  • Taulé
  • Trébabu
  • Tréogat
Lauréats prix réguional communes zéro Phyto
Lauréats prix réguional communes zéro Phyto ©Région Bretagne

llle-et-VIlaine :

  • La Guerche-de-Bretagne
  • Le Ferré
  • Mesnil Roc’h
  • Paimpont
  • Pipriac
  • Pont-Pean
  • Saint-Aubin-d’Aubigné
  • Saint-Grégoire
  • Saint-Symphorien
  • Val d’Anast

Côtes-d’Armor :

  • Pontrieux
  • Quintin
  • Saint-Agathon
  • Saint-Brieuc
  • Saint-Julien
  • Saint-Michel-en-Greve
  • Saint-Quai-Perros
  • Taden
  • Tréduder
  • Trélévern
  • Trelivan
  • Yvias

De la route encore pour tendre vers le tout « zéro phyto »

En 2022, ce sont donc 534 villes et villages bretons (environ 1 200 communes en Bretagne) qui ont abandonné l’usage de tout produit phytosanitaire (biocontrôle et AB compris). « A ce rythme, la moitié des communes bretonnes pourraient ainsi être garanties Zéro Phyto en 2023 », prévoit la région Bretagne.

Vidéos : en ce moment sur Actu

Vingt-et-un EPCI, soit un tiers des intercommunalités bretonnes, sont quant à eux passés au “zéro phyto” dans la gestion des espaces dont ils ont la charge. Plus d’1,8 million de Bretonnes et Bretons (soit 56% de la population) vivent ainsi aujourd’hui dans une commune primée.

La Région Bretagne explique à Actu Morbihan qu’elle distingue les communes engagées de celles qui sont primées. « Il faut en effet souvent plusieurs années d’engagement dans la démarche avant de se voir décerner un prix Zéro Phyto », nous explique-t-on. Ainsi, « plus de 80% des communes bretonnes sont engagées dans cette démarche exigeante et ambitieuse qui va au-delà du seuil fixé par la réglementation, notamment par la loi Labbé. »

La Bretagne se fixe l’objectif du « zéro phyto » dans toute la Bretagne en 2040.

* Entrée en vigueur en janvier 2017, la loi Labbé interdit l’utilisation de produits phytopharmaceutiques de synthèse pour l’entretien des espaces verts, forêts, promenades accessibles au public. Depuis le 1er janvier 2019, l’interdiction s’étend aux particuliers qui ne peuvent plus utiliser ni détenir des herbicides, insecticides ou fongicides, antimousses et engrais non organiques. À compter de ce mois de juin 2022, cette proscription s’applique à de nouveaux espaces : propriétés privées à usage d’habitation, hôtels et auberges, terrains de campings et parcs résidentiels de loisirs, cimetières, équipements sportifs…

Cet article vous a été utile ? Sachez que vous pouvez suivre Actu Morbihan dans l’espace Mon Actu . En un clic, après inscription, vous y retrouverez toute l’actualité de vos villes et marques favorites.





Source link

admin

admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.