Etranger

Cas de variole du singe en Belgique: faut-il vacciner la population? La réponse de Frank Vandenbroucke

Une quatrième personne a été diagnostiquée positive au virus de la variole du singe en Belgique, a indiqué la virologue Marc Van Ranst sur Twitter ce samedi.

Le virus a pour rappel déjà été détecté dans plusieurs pays: Royaume-Uni, Espagne, Portugal, Italie, Suède, Canada, États-Unis et également la France. Pour le moment, pas d’inquiétude.

Cas de variole du singe détectés en Belgique: comment se transmet cette maladie et quels sont les symptômes?

Invité dans l’émission C’est pas tous les jours dimanche, le Ministre de la Santé Frank Vandenbroucke (Vooruit) a fait le point sur la situation en Belgique.

« Il faut être vigilant. C’est la raison pour laquelle on a réuni nos experts vendredi. On a donné des instructions claires aux médecins et hôpitaux. S’il y a des gens qui ont des symptômes, il faut évidemment se rendre immédiatement aux urgences car les services d’urgence ont les outils pour réaliser les tests », a-t-il souligné. « Cette maladie est contagieuse, mais heureusement, beaucoup moins que la Covid. Elle se transmet via des contacts physiques rapprochés, peau à peau, mais aussi via des vêtements ou du linge utilisé par une personne qui a été contaminée. C’est la raison pour laquelle on dit aussi que des contacts sexuels peuvent être une cause de transmission. »

Faut-il vacciner la population face à cette variole ? « Le vaccin traditionnel contre la variole protège pour ceux qui l’ont eu. La variole traditionnelle était une maladie extrêmement grave, très mortelle. Un tiers des personnes contaminées en mouraient. La variole du singe est beaucoup moins grave et moins contagieuse », insiste le Ministre de la Santé. « On peut en souffrir, mais elle n’est pas mortelle. Donc la balance avantage et désavantage de la vaccination, ne nous fait pas dire qu’il faut en ce moment vacciner les citoyens. Il faut savoir qu’on a un stock stratégique très important de vaccins contre la variole traditionnelle. Deuxièmement, on est en train de discuter au niveau européen avec une firme, qui annonce un nouveau vaccin spécifique et utilisable pour ce variant de variole de singe, mais on ne sait pas encore si on va l’acheter. »

À combien de contaminés doit-on s’attendre en Belgique ? « Il y a 4 cas confirmés et il est certain qu’il y en aura plus. Mais on ne va pas vers des milliers de contaminés. Il serait étonnant qu’il n’y ait pas plus de cas, mais il n’y aura pas d’explosion », assure Frank Vandenbroucke.



Source link

Quelle est votre réaction ?

Articles Similaires

1 of 12 762

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.