Faits divers

ce que l’on sait de la mort de deux enseignants d’un collège de Tarbes tués par balle

Un homme et une femme ont été tués par balle à Pouyastruc, un village des Hautes-Pyrénées, a annoncé le parquet, mardi 5 juillet. Une enquête pour double homicide a été ouverte. Le suspect « est en fuite, il n’a pas pu être interpellé pour l’instant », a précisé le procureur de Tarbes, Pierre Aurignac. Franceinfo revient sur cette affaire.

Les deux victimes étaient professeurs dans un collège de Tarbes

La femme, qui avait 32 ans, enseignait le français au collège Desaix de Tarbes. L’homme, qui avait 55 ans, était professeur d’éducation physique dans le même établissement.

Le recteur de l’académie de Toulouse, Mostafa Fourar, s’est rendu sur place pour « exprimer sa très vive émotion et son immense tristesse ». Le recteur était en compagnie de Rodrigue Furcy, préfet des Hautes-Pyrénées, « afin de rencontrer les collègues et les élèves de ces professeurs et leur témoigner son soutien »Une cellule de soutien psychologique a été mise en place mardi pour accueillir les enseignants, élèves et parents d’élèves sous le choc.

Les deux enseignants ont été découverts dans un village à 10 km de Tarbes

L’enseignante a été retrouvée, lundi en fin d’après-midi, gisant dans une rue de Pouyastruc, un village à une dizaine de kilomètres de Tarbes, par des voisins qui ont alerté les gendarmes. Arrivés sur place, ces derniers ont découvert le professeur d’éducation physique, mort dans sa maison, quelques mètres plus loin. Le tireur, lui, s’était déjà enfui.

« Une voisine avait remarqué des allées et venues un peu étranges aux abords de cette maison », a relaté Pierre Aurignac. La professeure était gravement blessée quand elle a été aperçue. Elle est morte peu de temps après, « avant même que les secouristes n’aient pu la transporter à l’hôpital Purpan de Toulouse », selon La Dépêche du Midi.

Le suspect est toujours en fuite

Une enquête pour double homicide a été confiée à la brigade de recherche de Tarbes et à la section de recherche de Toulouse, a annoncé le procureur.

Selon les premiers éléments, le double homicide a eu lieu lundi en même temps que le bal de fin d’année scolaire du collège Desaix de Tarbes. Les autopsies des victimes seront pratiquées dans les prochains jours à l’institut médico-légal de Toulouse. À ce stade, le procureur a refusé de donner des détails sur les possibles motivations de ces crimes. La nature du lien entre les deux professeurs reste encore inconnue.

Un plan Epervier a été déclenché dès 18h30, lundi, pour interpeller le principal suspect. « Un hélicoptère a été dépêché pour survoler et surveiller la zone et tous les axes par lesquels le tireur présumé aurait pu s’enfuir. Des renforts de Bagnères-de-Bigorre, Lourdes et Tarbes ont été mobilisés, soit une soixantaine de gendarmes », détaille France Bleu Béarn Bigorre. Le suspect « est en fuite, il n’a pas pu être interpellé pour l’instant », a précisé le procureur de la République de Tarbes.





Source link

Quelle est votre réaction ?

Articles Similaires

1 of 13 196

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.