Faits divers

Ce que l’on sait de l’incendie qui a coûté la vie à quatre personnes dont deux enfants la nuit dernière à Strasbourg

Une famille décimée

Deux adultes et deux enfants sont morts dans un incendie qui s’est déclaré dans leur appartement à Strasbourg lundi au petit matin, a-t-on appris auprès du parquet.

« Il y a quatre victimes décédées, une famille, deux adultes et deux enfants », a indiqué sur place une magistrate du parquet.

L’identité des victimes n’a pas pu encore être confirmée. Selon plusieurs voisins interrogés, cette famille serait de nationalité syrienne et les deux enfants âgés d’environ sept ou huit ans.

« On a senti la fumée, ça nous a réveillés, on est sorti et on a entendu la maman, le papa et les enfants crier », a expliqué à l’AFP Anissa, une voisine du rez-de-chaussée, qui indique avoir appelé les pompiers et frappé aux portes des autres habitants pour les avertir.

Une enquête ouverte, la piste accidentelle privilégiée

« On vient d’ouvrir une enquête confiée à la sûreté départementale pour rechercher les causes de l’incendie », a ajouté la magistrate.

Selon les premiers éléments, la piste accidentelle serait privilégiée, a indiqué une source proche du dossier.

Un immeuble en mauvais état?

En tout début de matinée, l’incendie était éteint et les pompiers, arrivés sur place vers 05H00, avaient quitté les lieux, a constaté une journaliste de l’AFP. Au troisième étage de cet immeuble de logements sociaux dans le sud de Strasbourg, plusieurs fenêtres apparaissaient noircies par les flammes.

Selon le bailleur social de l’Eurométropole de Strasbourg Ophéa, qui va reloger les personnes dont l’appartement a été détérioré par les fumées ou l’eau utilisée pour éteindre l’incendie, cet immeuble était inscrit dans un programme de renouvellement urbain et devait faire l’objet prochainement de travaux.

« Emotion » de la maire de Strasbourg

« C’est avec beaucoup d’émotion que j’ai appris le terrible drame qui s’est déroulé cette nuit dans un appartement au Neuhof. Deux parents et deux enfants ont perdu la vie lors de l’incendie de leur logement », a réagi dans un communiqué la maire écologiste de Strasbourg Jeanne Barseghian, adressant ses « pensées solidaires ».

En avril, deux enfants de 4 et 8 ans étaient également morts dans l’incendie, vraisemblablement accidentel, de l’appartement familial à Cherbourg (Manche), tandis qu’en février, un bébé et un enfant de deux ans de la même famille ont fait partie des huit personnes décédées dans l’incendie d’un bloc d’immeubles à Saint-Laurent-de-la-Salanque, près de Perpignan.



Source link

Quelle est votre réaction ?

Articles Similaires

1 of 12 407

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.