Faits divers

Ce que l’on sait (et ce que l’on ignore encore) après le meurtre par balles de deux enseignants dans un village des Hautes-Pyrénées

Que s’est-il passé?

Des voisins ont alerté les gendarmes, ce lundi en fin d’après-midi, alors qu’une femme gisait dans la rue, devant une maison, dans le village de Pouyastruc dans les Hautes-Pyrénées. 

Blessée par balle, elle a succombé à ses blessures malgré les soins prodigués sur place par les secouristes. 

Dans l’habitation, les gendarmes ont découvert le corps d’un homme, déjà décédé. 

Qui sont les victimes?

Les deux victimes étaient professeurs au collège Desaix de Tarbes. Elle avait 32 ans et enseignait le français, lui avait 55 ans et s’occupait de l’éducation physique.

Il était « un super gars, apprécié de tous et sans histoire », selon un témoignage recueilli par La Dépêche du Midi

Une cellule de soutien psychologique a été mise en place à l’établissement ce mardi pour accueillir les enseignants, élèves et parents d’élèves sous le choc. 

Les autopsies des victimes devaient être pratiquées dans les prochains jours à l’Institut médico-légal de Toulouse.

Qui est le tireur?

L’auteur présumé « est en fuite, il n’a pas pu être interpellé pour l’instant », a précisé à l’AFP le procureur de Tarbes, Pierre Aurignac, sans donner de précisions sur son identité.

Les voisins, avant d’alerter les gendarmes, avaient repéré un motard rodant dans la rue. 

Quid du mobile?

Le double homicide a eu lieu en même temps que le bal de fin d’année scolaire de l’établissement mais, à ce stade, le procureur a refusé de donner des détails sur les possibles motivations de ces crimes. On ignore également quel était le lien entre les deux professeurs.

L’enquête, pour double homicide, a été confiée à la brigade de recherche de Tarbes et à la section de recherche de Toulouse, a souligné M. Aurignac.



Source link

Quelle est votre réaction ?

Articles Similaires

1 of 13 196

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.