Faits divers

certains habitants n’ont pas encore retrouvé leur domicile


Publié

Incendie en Gironde : certains habitants n'ont pas encore retrouvé leur domicile
Article rédigé par

N. Tabouri, V. Gascouat, S. Valero, M. Neuville, N. Pressigout, S. Tucq-Mounet, L. Hauville

France 3

France Télévisions

En Gironde, lundi 19 septembre, des habitants d’Arès n’ont pas pu retourner dans leur maison, qu’ils ont dû évacuer à la hâte la veille en raison d’un incendie.  

Lundi 19 septembre, après une nuit de lutte contre le feu, des pompiers continuent d’arroser des morceaux de bois carbonisés. Dans la forêt près d’Arès (Gironde), le feu, qui a débuté dimanche 18, est contenu, mais non fixé. « Il faut être très vigilant », met en garde l’adjudant Emmanuel Rosset, sapeurs-pompiers SDIS 74. Après 120 hectares de forêt détruits, 350 pompiers sont encore mobilisés. 

De nombreux habitants, qui ont dû évacuer dans la précipitation, sont encore sous le choc. « Il y a un pompier qui est venu, il m’a dit : ‘cinq minutes' », relate Léon Deleron, habitant du quartier Le Perrey, Arès (Gironde). Il a été autorisé à revenir dans son logement pour prendre quelques effets personnels. Plus loin, une mère de famille est venue nourrir les chats et chercher des affaires scolaires pour ses enfants. Les 300 personnes évacuées vont passer leur deuxième nuit dans un centre d’hébergement, une colonie de vacances mise à disposition par la mairie.  





Source link

Quelle est votre réaction ?

Articles Similaires

1 of 13 134

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.