Etranger

Ces fortes chaleurs ont aussi un impact sur nos animaux: voici quelques conseils pour prendre soin d’eux

Ces fortes chaleurs ont aussi un impact sur nos animaux. Comme nous, ils peuvent souffrir de déshydratation. Ce sont d’ailleurs les chiens qui en souffrent le plus. Comment bien s’occuper d’eux ? Cela dépend du type d’animal… Voici quelques conseils.

Laika, une chienne de 11 ans, commence à se faire vieille. Son maître, Alain, est donc très attentif à l’abreuver régulièrement. « Il faut souvent lui donner de l’eau fraîche, parce qu’elle est assez difficile mademoiselle. Je lui mets toujours un peu d’eau dans les croquettes pour qu’elles soient plus molles et ça l’hydrate aussi », explique-t-il.  

Mouiller les croquettes du chien, c’est effectivement un bon réflexe. Mais ce vétérinaire donne d’autres conseils, notamment mouiller les coussinets. « Ça lui fait du bien et ça va vraiment lui permettre de faire baisser sa température parce que c’est le seul endroit par lequel il est capable de transpirer », développe John De fabribeckers, vétérinaire à Chaumont-Gistoux.

Autre technique : appliquer un foulard mouillé sur l’animal. « On le met autour du cou du chien et on fait un petit nœud. Ça permet d’avoir tout le temps une zone fraîche au niveau de la face avant du chien », poursuit le vétérinaire.

Lors de fortes chaleurs, il faut être particulièrement attentif à votre chien. Bien plus, par exemple, que pour votre chat. « Le chat est plutôt originaire des pays chauds, type Egypte. Donc il a une capacité à s’adapter à la chaleur que le chien, descendant du chien sauvage ou du loup, n’a pas vu qu’il vient plutôt des régions plus froides. »

Mais il n’y a pas que les animaux domestiques qui souffrent de la chaleur, les animaux sauvages ont aussi soif. Notamment les oiseaux. « On met tous les abreuvoirs de préférence en hauteur, pour éviter la prédation des chats. De l’eau de pluie de préférence, et changer l’eau au moins tous les deux jours pour éviter la propagation des maladies », informe Juliette Economides, gérante du CREAVES d’Andenne, un centre de soins pour animaux sauvages.

Vous pouvez également installer une coupole d’eau au sol, pour d’autres espèces. « Pour la faune qui se trouve au niveau du sol, comme les hérissons, les écureuils, les reptiles et les insectes. C’est pour cela qu’on place deux petits cailloux dans la gamelle pour éviter les noyades », rajoute-t-elle.

Cette attention pour nos animaux permet d’éviter une surmortalité pendant ces fortes chaleurs.



Source link

Quelle est votre réaction ?

Articles Similaires

1 of 12 540

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.