Home En bref Cet Ehpad de Loire-Atlantique embauche un éducateur sportif pour faire bouger les résidents
En bref

Cet Ehpad de Loire-Atlantique embauche un éducateur sportif pour faire bouger les résidents

d
Franck Bonnamy, éducateur sportif, propose de nombreuses activités aux résidents de l’hôpital de Bel air, à Corcoué sur Logne. ©Les Amis de Bel air

Que du bonheur de se promener en mono-pousseur ! Dans les allées de l’hôpital Bel air, Franck Bonnamy pédale sur ce drôle d’appareil qui permet aux résidents de « ressentir le vent sur leur joue, de la liberté et de la rigolade » comme s’ils faisaient du vélo.

Au cours de deux séances la semaine dernière, une quinzaine de personnes sont montées dans le fauteuil de ce « tricyle » prêté par Courir avec, association pour laquelle Franck Bonnamy est très investi.

Un vrai moment de plaisir partagé par le pilote et ses passagers. Et l’expérience sera renouvelée, car la machine sera encore à disposition quelques semaines.

Compléter l’équipe de rééducation

Cette sortie est une des nombreuses activités proposées par l’éducateur sportif de l’établissement. Un métier assez rare dans ce type de structure qui regroupe un Ehpad, des soins de longue durée et des soins de suite et de réadaptation. Soit 120 lits au total.

Nous sommes partis du constat sur nos difficultés de recrutement de kinés. Après des échanges, nous avons identifié des missions dans le champ de l’activité physique adaptée. En les confiant à un éducateur sportif, cela permet de dégager du temps pour nos deux kinés qui peuvent se recentrer sur leurs compétences médicales.

Agnès Protto, directrice de l’hôpital

En soins de suite et de réadaptation notamment, il y a d’importants besoins en rééducation.

Un aide-soignant en reconversion

Dans le même temps, Franck Bonnamy, alors aide-soignant à Bel air, veut évoluer dans son métier. Il obtient un BPJEPS activités physiques pour tous, qu’il complète avec un certificat d’accompagnement et d’inclusion de la personne en situation de handicap.

À lire aussi

  • Loire-Atlantique : Franck Bonnamy va au bout des 214 km de l’Infernal trail !

Au cours de l’été 2022, l’établissement l’embauche à mi-temps en tant qu’éducateur sportif. Il agit en collaboration avec les kinésithérapeutes et les ergothérapeutes du centre hospitalier. L’éducateur sportif intervient aussi à la demande de l’équipe soignante, « pour aider quelqu’un qui ne marche plus ou ne parvient plus à lever les bras ».

d
De super sensations, comme sur un vélo ! ©Les Amis de Bel air

Les idées ne manquent pas pour ce passionné de course à pied longue distance : jeu du Boccia (une sorte de pétanque en intérieur), des tours de joëlette, des sports innovants, mais adaptés, de la gym douce, de la relaxation…

« De vrais enfants ! »

« J’ai envie de leur faire découvrir de nouvelles activités, avance Franck Bonnamy. Il faut être dans la créativité. Certaines personnes ne faisaient pas grand-chose. J’ai ramené des ballons et quand je leur ai lancé, les yeux se sont ouverts en grand. De vrais enfants ! Les retours en échange, c’est sensationnel ! Mon objectif est de les remotiver, de redonner du sens à se lever le matin et du goût à la vie. »

Related Articles

En bref

Saint-Étienne. Il ordonne à son chien d’attaque de mordre : plusieurs blessés

Un homme de 28 ans a ordonné à son chien Américan Staff...

En bref

Retraites. Suivez en direct les manifestations en Sarthe ce jeudi 16 février

Cinquième journée de mobilisation contre la réforme des retraites en Sarthe, ce...

En bref

Romans-sur-Isère. Un carnaval tout feu, tout flamme

Départ du carnaval de Romans-sur-Isère (Drôme) se dimanche 19 février à 16h....

En bref

À Neufchâtel-en-Bray, la borne d’arcade fait revivre les années 80

Les jeunes adorent ces jeux qui pourtant, ne datent pas d’hier. La...