Home Sports Châteaubriant : une boxeuse professionnelle présente lors d’un entraînement
Sports

Châteaubriant : une boxeuse professionnelle présente lors d’un entraînement

BOXE
Boxeuse professionnelle, Sandie Meunier (au centre) est venue rencontrer des combattantes de Châteaubriant (Loire-Atlantique), vendredi 3 février 2023. ©Alexandre BROSSAIS/L’Éclaireur de Châteaubriant

Les gants, le protège-dents, les chaussures de sport… Chaque vendredi soir, à Châteaubriant (Loire-Atlantique), rue de la Libération, une vingtaine de licenciées du Boxing club castelbriantais enfile la panoplie du boxeur.

Un équipement indispensable pour combattre.

Vendredi 3 février 2023, avant d’attaquer, les participantes ont échangé avec Sandy Meunier, boxeuse professionnelle au Boxing club nantais.

À lire aussi

  • Châteaubriant : un grand gala de boxe avec trois combats internationaux

Cinq victoires en professionnel

« Je suis venue pour les motiver à passer le cap de disputer un combat », explique la jeune femme âgée de 33 ans. 

« J’essaye de les inspirer, en leur disant qu’elles peuvent aller loin et faire des choses. En plus, nous les femmes, nous ne sommes pas assez représentées.

Sandie Meunier

La sportive de haut niveau a débuté la boxe à 25 ans, “pour évacuer son stress”, et mieux aborder sa vie personnelle. “J’ai commencé tard” admet celle qui ne soit voit pas arrêter “avant 40 ans.” 

À lire aussi

  • Juventus-FC Nantes : des supporters du pays de Châteaubriant sont à Turin

Allier coups puissants et technicité 

Au fil des années, Sandie Meunier gravit les échelons. D’abord amateur, elle est désormais professionnelle. Avant cela, elle a “changé plusieurs fois de clubs” jusqu’à temps “de trouver l’entraîneur parfait.” 

Visiblement, la Nantaise semble l’avoir trouvé. “Mon début de carrière se passe bien. J’ai cinq victoires en cinq combats, dont une par K.O”, glisse-t-elle.

Sur le ring, Sandie estime “avoir un grand cœur, comme dans la vie de tous les jours.”  Celle qui se décrit comme “agressive”, “sauvage”, et “intelligente” allie les coups puissants et la technicité.

Ces atouts, Maëlys Hogrel, du Boxing club castelbriantais, essayera de les garder dans ses poings.

Pour son premier combat amateur, qu’elle disputera samedi 4 mars 2023 lors d’un grand gala de boxe organisé à la Halle de Béré, la Castelbriantaise vise la victoire.

“Je suis à la fois pressée et stressée”, raconte-t-elle. “Je pars un peu dans l’inconnu » informe celle qui « ne se laissera pas faire » et qui peut « vite redonner des coups » au besoin.

Related Articles

Sports

Handball. Gautier Crépel prolonge d’une saison à Caen

Arrivé au Caen Handball l'été dernier, Gautier Crépel a prolongé son contrat...

Sports

Handball. Privée de salle, comment la JS Cherbourg s’adapte pour jouer à Caen ?

En raison du Challenger de tennis qui occupe le gymnase Jean-Jaurès, la JS...

Sports

Basket. Pour Caen, l’enjeu de la dernière journée sera ailleurs

Actuellement troisième, le Caen BC dispute son dernier match de la saison...

Sports

Le football partagé rassemble environ 100 participants à Falaise

Le football partagé est une belle opération initiée par la commission foot...