Chloé Stévenin et Thierry Vanderveck présentaient des personnalités proches de la psychopathie


La cour d’assises de Liège a débuté, ce lundi, le procès de Chloé Stévenin, une Herstalienne âgée de 23 ans et accusée d’avoir commis le meurtre de Thierry Vanderveck, par la lecture de l’acte d’accusation. Il a révélé les personnalités particulières de l’accusée et de la victime, celles-ci présentant des notions de psychopathie, selon les experts.



Source link

admin

admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.