Please assign a menu to the primary menu location under menu

En bref

Cologne : l’appel à la prière musulmane désormais autorisé

Dans le cadre d’un projet pilote d’une durée de deux ans, la ville de Cologne (Allemagne) a autorisé le 6 octobre dernier l’appel à la prière musulmane dans les rues.

Chaque vendredi, le muezzin pourra ainsi être entendu entre 12h et 15h, à condition que l’appel à la prière ne dure pas plus de 5 minutes. Chacune des 35 mosquées que compte la ville devra désigner une personne chargée de récolter les potentielles plaintes du voisinage.

«Cologne est la ville de la liberté (religieuse) et de la diversité. Ceux qui arrivent à la gare principale sont accueillis par la cathédrale et accompagnés des cloches de l’église», a écrit la maire Henriette Reker sur Twitter.

«victoire d’étape pour l’islam politique»

La décision est pourtant loin de faire l’unanimité. Si l’Union des affaires turco islamiques (Ditib) salue «l’expression de l’implantation des musulmans qui vivent depuis des générations en Allemagne», des responsables politiques comme la sociale-démocrate Lale Akgün (SPD) parlent d’une «victoire d’étape pour l’islam politique en Allemagne».

Cologne compte près de 120.000 habitants, soit 12% de sa population. En Allemagne, d’autres villes comme Düren ou Munster ont déjà franchi le pas.

En France, l’appel à la prière n’est pas pratiqué même si la loi ne l’interdit pas en théorie. «Notre législation ne l’interdit pas, mais il faudrait un arrêté municipal sur le modèle de la sonnerie des cloches à des fins cultuelles comme le prévoit l’article 27 de la loi de 1905», avait expliqué au journal La Croix Didier Leschi, directeur de l’Office français de l’immigration et de l’intégration.





Source link

admin
the authoradmin

Laisser un commentaire