Please assign a menu to the primary menu location under menu

Etranger

Coronavirus – En 2020, le nombre d’incidents sur le rail n’a pas autant diminué que celui des voyageurs

(Belga) Au cours de l’année 2020, marquée par la pandémie de Covid-19, le nombre de passagers dans les trains a fortement diminué. Néanmoins, le nombre d’incidents violents n’a guère été inférieur à celui de 2019, indique le député CD&V Jef Van den Bergh, sur base de chiffres qu’il a demandés au ministre de la Mobilité Georges Gilkinet (Ecolo).

Le nombre d’incidents concernant une agression dans le train a diminué de 12%, passant de 3.009 en 2019 à 2.646 en 2020. Mais ce chiffre est plus élevé que ceux de 2018 (2.548), 2017 (2.246) et 2016 (2.015 ). Le nombre de vols à la tire a également diminué de 17%, de 1.694 en 2019 à 1.404 en 2020. Mais ceux-ci étaient malgré tout plus fréquents qu’en 2018 (1.372), 2017 (1.193) et 2016 (835). Les chiffres sont interpellants, car il y a eu beaucoup moins de voyages en train l’année dernière, estime Jef Van den Bergh. Pendant le confinement, le nombre de voyageurs est tombé à 10% du nombre d’avant la crise. Début octobre, le nombre est passé à 68 %, mais est retombé à 40% à la fin de l’année. Les conflits à propos des titres de transport sont l’une des principales causes d’incidents violents. « Une explication possible réside dans la suspension temporaire des contrôles de billets lors du premier confinement. Ces contrôles ont repris le 19 juin 2020. De nombreux fraudeurs ont peut-être profité de la suspension pour être surpris par de nouveaux contrôles à partir du 16 juin, avec plus d’incidents en conséquence », selon M. Van den Bergh. « Pourtant, cela n’explique pas que le nombre de vols reste remarquablement élevé, surtout avec toutes les règles de distanciation. » Le nombre d’interventions de Securail était également à peine inférieur au cours de l’année 2020 par rapport à 2019, mais toujours plus élevé que les années précédentes. Securail a employé 535 agents l’année dernière. Cette année, 28 personnes supplémentaires ont été recrutées. « Je voudrais continuer à attirer l’attention sur la sécurité dans les trains. Les effectifs sont actuellement encore plus réduits qu’avant la période Covid », conclut le député CD&V. (Belga)



Source link

admin
the authoradmin

Laisser un commentaire