Home En bref Cotentin. La boulangerie de ce petit village va être rénovée, des propriétaires recherchés
En bref

Cotentin. La boulangerie de ce petit village va être rénovée, des propriétaires recherchés

Le maire Adolphe Mouchel et son équipe municipale ont présenté leurs vœux aux habitants.
Le maire Adolphe Mouchel et son équipe municipale ont présenté leurs vœux aux habitants. (©Michel BLOT/La Presse de la Manche)

Adolphe Mouchel, maire de Blosville (Manche), présentait ses vœux au nom de la municipalité ce vendredi 20 janvier 2023, en présence d’une cinquantaine de personnes. Il commençait par formuler le souhait que la guerre en Ukraine s’arrête.

La soirée des vœux, c’est toujours un moment important de convivialité, d’échange, un moment privilégié qui permet de faire le point sur les travaux réalisés et présenter nos projets. Je remercie l’ensemble des membres du conseil pour leur présence et le travail qu’ils accomplissent, chacun dans leur compétence. Un maire ne peut travailler seul. Remerciements également aux employés communaux à qui nous remettrons des petits cadeaux tout à l’heure. La vie de la commune, c’est aussi nos associations qui, après avoir annulé nombre de manifestations, retrouvent le temps des rassemblements. À noter, pour les 60 ans et plus, le repas des aînés qui aura lieu le 1er octobre.

Adolphe Mouchelavant de souhaiter la bienvenue aux nouveaux habitants

Blosville est l’une des rares communes où le nombre d’habitants progresse. Ils sont 327 à ce jour, contre 206 en 1999. Adolphe Mouchel rappelait les travaux effectués : mise en accessibilité aux personnes handicapées des bâtiments publics et signalisation. Après la réfection de la toiture du bâtiment de la mairie, des travaux d’aménagement et de peinture ont été réalisés dans le logement communal.

Réhabilatation de la boulangerie

Un partenariat a été conclu avec la Foncière de Normandie pour la réhabilitation de la boulangerie. Il s’agit d’un montant de 412 000 euros, qui comprend l’acquisition du bâtiment de deux niveaux ainsi que l’ensemble des travaux. Les diverses subventions représentent 50 % du coût de l’investissement. Le reste à charge pour la commune s’élève à 82 500 €.

Un emprunt de 50 000 € sur 5 ans au taux de 0,35 % a été contracté. Il reste donc un autofinancement de 32 500 €. Les travaux débuteront en mars pour s’achever vraisemblablement à la fin du 1er semestre. Un couple de Belges devait reprendre l’affaire mais il y a peu, il y a eu désistement. Le maire a cependant toute confiance pour trouver un exploitant.

À lire aussi

  • Cotentin. Après 38 ans, le couple ferme définitivement sa boulangerie, plus vite que prévu

Construction d’un lotissement

Autre dossier : la commune a signé un compromis de vente pour acquérir une partie des parcelles ZA 169 et 29 afin d’y réaliser un lotissement. « Il était urgent de mettre en place cette acquisition avant la révision du PLUI », rappelle le maire. Bien que le coût consenti pour l’obtention de cette OAP reste attractif, celui de la viabilisation à la parcelle sera important face à une inflation galopante.

L’acquisition définitive se fera sous réserve d’obtenir un permis d’aménager, pas avant la fin 2023 dans le meilleur des cas. Concernant le financement de ce projet, le conseil municipal a décidé la mise en vente de l’ancienne poste. Le montant de cette vente pourrait être réinvesti dans l’aménagement des parcelles du futur lotissement. « Malgré ces gros projets, nos finances sont saines », affirme Adolphe Mouchel.

Mais aussi…

Nouvelles consignes de tri des ordures ménagères : d’ici la fin de l’année, les poubelles dites « jaunes » seront ramassées individuellement tous les 15 jours, en alternance avec les « noires ». D’autre part, les dépôts sauvages au pied des colonnes de tri ne cessent d’augmenter, un travail supplémentaire pour l’équipe municipale. Chacun est appelé à nettoyer les pieds de murs de son habitation.

De notre correspondant Michel BLOT

Related Articles

En bref

Bion : la maire Peggy Georgelin a présenté les nouveaux gérants du commerce et les travaux à venir

Peggy Georgelin, maire déléguée de Bion. ©C.L. Lors de la cérémonie des...

En bref

Soins palliatifs: « Être là quand il n’y a plus rien à faire »

Henri de Grissac préside l’association ASP Armorique qui soutient les personnes en...

En bref

La procureure de la République attire l’attention sur la hausse des violences intrafamiliales à Argentan

En dressant le bilan de l’activité du tribunal judiciaire d’Argentan (Orne) en...

En bref

Rennes : la Police municipale va réaliser ses premiers contrôles de vitesse

La Police municipale s’est formée aux contrôles de vitesse avec des jumelles...