Home En bref Coupe de France. Le FC Nantes ne laisse pas sa recette au club amateur de l’AF Virois
En bref

Coupe de France. Le FC Nantes ne laisse pas sa recette au club amateur de l’AF Virois

Le FC Nantes file en 16e de finale de Coupe de France mais file également avec sa part de la recette.
Lors de ce 32e de finale de Coupe de France, le FC Nantes n’a pas laissé pas sa part de la recette du match au club amateur de l’AF Virois.  ©La Voix Le Bocage

2-0, c’est le score final du match de 32es de finale entre l’AF Virois et le FC Nantes, qui s’est joué samedi 7 janvier 2023.

8500 spectateurs à d’Ornano

Les professionnels du club de Ligue 1 se sont qualifiés pour la suite de la compétition, en éliminant le club amateur du Calvados, qui évolue en National 3. La rencontre s’est disputée au stade d’Ornano, à Caen, devant 8500 spectateurs. Une belle affluence ! 

Contrairement à l’OGC Nice (Ligue 1) qui a été éliminé par le club du Puy Foot, mais qui a laissé la recette du match au club de National, le FC Nantes n’en a pas fait de même. 

À lire aussi

  • Coupe de France, Vire – Nantes. C’est parti pour un match historique, et les supporters sont là !

Le club de Waldemar Kita a en effet empoché sa part de la recette, estimée à 18 000€. Un choix qui a fait réagir sur Twitter le président du club de Vire, Christophe Lécuyer. 

J’aurais évidemment préféré remercier le FC Nantes, comme l’ont fait les adversaires de l’OGC Nice et l’OM et de beaucoup d’équipes de L1 et L2. Mais je respecte le choix de M. Kita de demander son droit à sa recette. 

Christophe Lécuyer, président de l’AFV

Nantes laisse sa recette, puis se rétracte

En coulisse, ce choix laisse songeur. « A la fin du match, Waldemar Kita me dit qu’il nous laisse la recette, amputée des frais de déplacement. Je me dis que ça va s’élever à 3000€ ou 4000€ et qu’il nous restera 15 000€ en gros. 20 minutes après, au moment des calculs, ils nous disent que cela va leur coûter plus cher que ça et qu’ils prennent l’intégralité de leur part. »

Et donc, concrètement, l’AF Virois a sorti le chéquier. Et sur ce coin de table, dans les travées du stade d’Ornano, François Guezet sort le crayon et remplit le chèque de 18000€, à l’ordre du FC Nantes. 

Avec tout ce qui s’est passé comme rebondissements en Coupe, on se dit qu’on n’est pas épargnés. Je pense que c’est le seul club européen qui n’a pas laissé sa recette.

Christophe Lécuyer, président de l’AFV

À lire aussi

  • VIDÉO. La parade stratosphérique de Kény Bertheaume (Vire) contre Nantes

Vire-Nantes : 100 000€ de budget

Un nouveau « coup dur » pour l’AF Virois, qui a enchainé les mésaventures dans cette Coupe de France et qui doit faire face à des dépenses qui se sont multipliées, notamment lors des déboires du 8e tour, dont le match face à Caen a été reporté à deux reprises. 

Samedi, le match se disputait à d’Ornano pour que la fête soit plus belle et la sécurité assurée. Plus de monde au stade, certes, mais plus de charges pour le club organisateur. Un match comme ça, c’est 100 000€ de budget (stadier, secours, sécurité publique, jardinier, éclairage, etc.). 

À lire aussi

  • EN IMAGES. Vire – FC Nantes : une belle fête ce match de Coupe de France

L’équilibre financier, difficile à trouver

Autant dire que recettes doivent être nombreuses pour retomber sur ses pieds financièrement. Ce qui ne sera visiblement pas le cas.

« Avec la part de recette du FCN, on espérait être à l’équilibre sur ce match. Sans, du coup, ce sera plus compliqué », indique Christophe Lécuyer, en peu déçu. 

D’autant plus que l’AF Virois ne peut compter que sur les recettes de la billetterie. Puisque la gestion de la restauration et de la buvette n’était pas à la charge du club. C’est donc autant d’entrées d’argent dont l’AFV ne peut bénéficier. 

Nantes est dans son bon droit. La tradition veut que l’équipe pro, en général, laisse sa part de la recette. C’est ce qu’ont fait Nice, Marseille, ou Le Havre au tour précédent. Nantes a fait un autre choix, c’est comme ça. […] Chacun en pensera ce qu’il veut.

Christophe Lécuyer, président de l’AFV

Pour le moment, les factures continuent de tomber. Les calculs définitifs seront réalisés dans la semaine. Et on saura alors combien cette Coupe de France aura coûté au club amateur de Vire.  

Related Articles

En bref

Incendie à Nailloux : arrêts enlevés, horaires modifiés… Ce qui change pour les usagers des bus liO

Suite à l’incendie du 24, rue de la République, la région Occitanie...

En bref

Top 14. Encore dépouillé de huit internationaux, le Stade Toulousain reçoit Bayonne

Si huit Toulousains sont encore mobilisés avec les Bleus, François Cros a...

En bref

Fermeture d’un supermarché, mortalité routière, actions pour les migrants… : les 5 infos du 3 février à Caen

Ce vendredi 3 février 2023, ce message était adressé à la clientèle...

En bref

Skier toute la journée pour 12 euros, c’est possible dans une petite station des Pyrénées

L’accueil de la station de Bourg d’Oueil se situe dans cette petite...