Actus Divers

Covid-19 : l’Inserm cherche 25 000 volontaires pour tester un vaccin

Par Alexandra Segond Publié le 1 Oct 20 à 11:14

Près de 300 projets de vaccins sont actuellement en cours dans le monde. (©AdobeStock)

Qui veut se porter volontaire pour faire avancer la recherche ? Ce jeudi 1er octobre 2020, l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) lance un appel massif aux volontaires pour tester des vaccins contre le Covid-19.

A ce jour, près de 300 projets de vaccins contre le nouveau coronavirus sont en cours dans le monde.

À lire aussi

  • Covid-19 : les pays riches ont réservé plus de la moitié des futures doses de vaccin

25 000 volontaires espérés

Cet appel aux volontaires, qui prend la forme d’un questionnaire en ligne, est ouvert à toutes les personnes majeures et même aux personnes « les plus âgées », a souligné la professeure Odile Launay, chargé de coordonner la plateforme, auprès de nos confrères de France Info.

Les personnes souffrant de certains problèmes de santé, tels que le diabète ou les maladies cardiaques, sont également invités à participer aux essais cliniques pour optimiser l’efficacité du potentiel vaccin, a ajouté la scientifique.

On a identifié un certain nombre de problèmes de santé qui favorisent la survenue de complications et le risque de décès. Toutes ces personnes-là sont encouragées à s'inscrire. C'est vraiment une démarche dans le cadre d'un projet pour la population, pour la collectivité et là en l'occurrence, pour le Covid, pour les gens les plus fragiles.

Odile LaunayProfesseure chargée de coordonner la plateforme de volontaires

Au total, l’Inserm espère que 25 000 Français accepteront de participer aux essais cliniques.

À lire aussi

  • Près de Nantes, un laboratoire dans la course au vaccin anti-Covid

« Une occasion de pouvoir aider les gens »

Octave, 21 ans, s’est porté volontaire pour cette étude. « J’en ai parlé à mes amis, j’en ai parlé à mes proches, c’est une occasion qu’on nous donne de pouvoir aider les gens », poursuit l’étudiant en médecine.

Un avis partagée par Monique, 75 ans, elle aussi volontaire. « C’est tellement nécessaire, tellement utile… Ça m’a paru une évidence, j’ai dit oui tout de suite », explique la retraitée.

Plus vite on aura une solution et mieux ça vaudra pour tout le monde !

MoniqueRetraitée et volontaire

Si vous voulez participer aux essais de l’Inserm, rendez-vous sur le site internet dédié www.coviveirac.fr, ou cliquez directement ici. Un numéro gratuit est également disponible pour toute question : 08 05 29 76 59

À lire aussi

  • Contre la maladie de Lyme, un vaccin prometteur est annoncé pour 2025
Afficher plus

Articles similaires

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page