Sports

Cyclisme. Vainqueur à Bricquebec, Cédric Delaplace peut « arrêter le vélo l’esprit tranquille »

A domicile, devant une foule nombreuse et enthousiaste, Cédric Delaplace a décroché hier soir la 24e victoire de sa carrière en 1re catégorie !
A domicile, devant une foule nombreuse et enthousiaste, Cédric Delaplace a décroché hier soir la 24e victoire de sa carrière en 1re catégorie ! (©La Presse de la Manche)

Ce n’était pas la Sainte-Anne mais la Saint-Cédric ce mardi soir, 28 juin 2022, à Bricquebec (Manche) ! Rarement un vainqueur d’une épreuve cycliste n’aura autant fait l’unanimité que Cédric Delaplace, l’enfant du pays, littéralement porté vers le succès par les encouragements d’un public nombreux et entièrement acquis à sa cause.

Une victoire au sprint 

Mis sous pression par son président Jean-Marie Pezet qui attendait une révolte de la part de ses coureurs, l’ancien champion de France amateurs a aussitôt pris la course à son compte, emmenant dans son sillage son coéquipier Antoine Olard, ainsi que Damian Wild et Alan Villemin, deux anciens coureurs du… Team Bricquebec Cotentin. Seuls quatre tours avaient été bouclés et la « bonne » était déjà formée.

Alors que le scénario commençait gentiment à ronronner, le petit frère d’Anthony, survolté, a porté l’estocade à 20 tours de l’arrivée et seul Damian Wild est parvenu à l’accompagner. Finalement, après un mano a mano de toute beauté, c’est au sprint que Cédric Delaplace est parvenu à décoller le coriace « sparadrap » Damian Wild, faisant ainsi chavirer de bonheur tout un peuple bricquebétais qui ne demandait qu’à prolonger cette soirée euphorique au Normandy, au Café de Paris ou au PMU…

« Je peux arrêter le vélo l’esprit tranquille »

Suite à sa victoire, Cédric Delaplace s’est confié… 

Le podium de ce critérium de Bricquebec avec Antoine Olard, Maxime Renault, Tom Chauvin, Damian Wild, Cédric Delaplace, Frédéric Lecrosnier, Jean-Jacques Médard, Simon Poisson et Clément Martin.
Le podium de ce critérium de Bricquebec avec Antoine Olard, Maxime Renault, Tom Chauvin, Damian Wild, Cédric Delaplace, Frédéric Lecrosnier, Jean-Jacques Médard, Simon Poisson et Clément Martin. (©La Presse de la Manche)

Actu : On vous sent vraiment heureux et soulagé ?

Cédric Delaplace : Je suis très heureux. C’est une course qui me tient à coeur car c’est, à mes yeux, l’un des plus beaux critériums qui existent. Je n’avais pas encore gagné cette année et le faire ici, à domicile, devant mes amis et ma famille, c’est vraiment quelque chose de grandiose. J’avais souvent été placé ici (Ndlr : 2e en 2016, 3e en 2018 et 2019, 4e en 2017…) et je concrétise enfin. C’est génial ! Je n’avais vu autant de public. A la fin, les encouragements m’ont transcendé.

Vous aviez déclaré que vous arrêteriez le cyclisme en cas de victoire cette saison. Est-ce toujours le cas ?

C.D. : Tout à fait. Je ne voulais surtout pas arrêter le vélo sans en « péter » une dernière. Si je n’avais pas gagné cette saison, j’aurais rempilé l’an prochain uniquement pour essayer de lever les bras une dernière fois. Maintenant que j’ai réussi, je pense que je vais rester sur ma position : je peux arrêter le vélo l’esprit tranquille. Et puis, s’il y avait bien une course à gagner cette course, c’était ici à la maison.

Vidéos : en ce moment sur Actu

Classement

1. Cédric Delaplace (TBC) ; 2. Damian Wild (Aix-en-Provence) ; 3. Maxime Renault (TBC) ; 4. Alan Villemin (Guidon Chalettois) ; 5. Antonin Héron (Côtes d’Armor) ; 6. Tom Chauvin (TBC) ; 7. Antoine Olard (TBC) ; 8. Guillaume Adam (TBC) ; 9. Théo Guéret (ES Torigni) ; 10. Nicolas Malle (TBC) ; 11. Thibault Revert (ES Torigni) ; 12. Frédéric Lecrosnier (AC Cherbourg-Cotentin) ; 13. Maxime Adam (TBC) ; 14. Antoine Terrier (Olympique CVO) ; 15. Yahor Shpakouski (TBC) ; 16. Simon Poisson (AS Tourlaville) ; 17. Benjamin Bramoullé (Moyon) ; 18. Xavier Pains (Moyon) ; 19. Lilian Bourgneuf Monclair (TBC) ; 20. Stéphane Cuvelier (Martigues) ; 21. Jean-Jacques Médard (UCB) ; 22. Baptiste Truffaut (AC Cherbourg-Cotentin) ; 23. Clément Martin (AS Tourlaville) ; 24. Mathis Adam (UC Bricquebec) ; 25. Lucien Bonnemains (UCB)… 43 partants, 28 classés

1er des 2e caté : Antoine Olard (TBC) ; 1er des 3e caté : Frédéric Lecrosnier (A3C) ; 1er des Dep : Simon Poisson (AST) ; 1er juniors : Clément Martin (AST) ; 1er de l’UCB : Jean-Jacques Médard ; Classement par points : Damian Wild ; Classement par équipes : TBC

« Je n’avais pas le droit à l’erreur »

Vous allez tout de même poursuivre cette saison ?

C.D. : Bien sûr. Il y a encore de belles choses à faire avec l’équipe. J’ai notamment ce maillot de leader du Supermanchot à défendre. Je vais tout donner jusqu’à septembre et je ne vais pas me gêner si je peux en gagner d’autres.

Cette victoire doit faire du bien à l’ensemble de l’équipe après un début de saison qui n’est pas conforme aux attentes ?

C.D. : C’est clair que je n’avais pas le droit à l’erreur dans le final. Nous n’avions que deux victoires jusqu’à présent et il ne fallait pas que je me loupe. Comme l’a dit Jean-Marie (Pezet) dans le journal, il faut arrêter de se trouver des excuses, nous sommes passés à travers de nos objectifs. Maintenant, on a envie de bien finir. On ne va rien lâcher.

Cet article vous a été utile ? Sachez que vous pouvez suivre La Presse de la Manche dans l’espace Mon Actu . En un clic, après inscription, vous y retrouverez toute l’actualité de vos villes et marques favorites.





Source link

Quelle est votre réaction ?

Articles Similaires

1 of 14 346

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error: Alert: Content selection is disabled!!