A la une

Danse bretonne : le cercle celtique veut sauver la Dérobée de Guingamp

La Dérobée de Guingamp est la danse emblématique de la cité des Côtes-d'Armor. Depuis des décennies, elle est l'un des temps forts du festival de la Saint-Loup.
La Dérobée de Guingamp est la danse emblématique de la cité des Côtes-d’Armor. Depuis des décennies, elle est l’un des temps forts du festival de la Saint-Loup. (©Photo d’archives L’écho de l’argoat)

La Dérobée de Guingamp se danse tous les ans, en août, à l’occasion du festival de la Saint-Loup et de la danse bretonne. Elle regroupe des centaines de danseurs de Bretagne dans la rue Notre-Dame et est suivie par des milliers de spectateurs.

La Dérobée est la danse emblématique de Guingamp. Elle fait partie du patrimoine de la ville

Aujourd’hui, le cercle celtique (groupe de danseuses et de danseurs) Kroaz Hent Gwengamp s’inquiète pour l’avenir de cette danse. Il veut la sauvegarder.

« Sauver le patrimoine dansé »

« On espère mettre en place un groupe Dérobée de Guingamp. Au cercle, il n’existe plus de cortège complet capable de danser la Dérobée. Il nous faut donc former de nouveaux danseurs pour sauver le patrimoine dansé », indique Pierre Guillemé, le président du cercle.

Il est vrai que les Guingampais sont attachés à cette danse qui ne doit pas tomber dans l’oubli et cela serait bien dommage qu’elle ne soit plus dansée dans la ville qui lui a donné naissance. Elle avait été composée dans les années 50 et remise au goût du jour dans les années 90.

Un atelier recherches historiques au sujet de la Dérobée est également mis en place et ceux qui posséderaient des photos, films ou témoignages peuvent se faire connaître auprès de Kroas Hent Gwengamp pour contribuer à la sauvegarde de cette danse guingampaise.

« Je suis en train de disparaître »

Un appel est donc lancé par l’ensemble des danseurs et danseuses : « Je suis née à Guingamp au XIXe siècle, je suis un élément incontournable de la Saint-Loup, je suis un souvenir commun à plusieurs générations de Guingampais mais je suis en train de disparaître alors venez sauver un patrimoine immatériel de notre ville, venez me sauver, je suis la Dérobée ! »

Par ailleurs, le cercle celtique Kroas Hent Gwengamp a l’ambition cette année de renforcer son effectif et propose une diversité de cours à la portée des débutants mais aussi des confirmés dans la pratique de la danse bretonne.

Les entraînements du cercle celtique ont repris mi-septembre. L’association propose de nombreux cours de danse bretonne : pour les jeunes, les adultes, confirmés ou novices.

Contact : 06 14 91 87 82.

Cet article vous a été utile ? Sachez que vous pouvez suivre L’Écho de l’Argoat dans l’espace Mon Actu . En un clic, après inscription, vous y retrouverez toute l’actualité de vos villes et marques favorites.





Source link

Quelle est votre réaction ?

Articles Similaires

1 of 11 005

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.