A la une

De nouveaux magistrats installés au tribunal de Cherbourg

Le tribunal judiciaire de Cherbourg se renouvelle.
Le tribunal judiciaire de Cherbourg se renouvelle. (©La Presse de la Manche)

Le tribunal judiciaire de Cherbourg-en-Cotentin a fait sa rentrée vendredi dernier. Devant les représentants des différents corps de l’État, des collectivités locales, les avocats du barreau, les magistrats actuels, honoraires et voisins, Stéphanie Clauss, présidente, a souligné l’importance toute particulière de l’installation solennelle de nouveaux magistrats rejoignant la juridiction. 

L’installation dans un premier poste de magistrat est un moment fort, et je forme le vœu que le souvenir de ce moment vous accompagne durablement.

Stéphanie Clauss

Six nouvelles têtes

Six nouvelles magistrates ont ainsi officiellement été installées dans leurs fonctions, dans un format inhabituel, compte tenu du contexte sanitaire. « La crise sanitaire nous a ainsi privés, il y a un an, de la possibilité d’organiser une cérémonie de présentation des nouveaux collègues nommés dans la juridiction, comme elle nous a privés, en janvier 2021, de la tenue de notre traditionnelle audience solennelle de rentrée, explique la présidente. Nous avons fait le choix de simplifier le protocole et de ne pas composer de délégation pour aller chercher les magistrats ayant pris leurs fonctions début septembre 2021. Ce format nous permettra également de vous présenter les magistrats installés en septembre 2020, qui n’ont pas pu bénéficier, il y a un an, d’une telle audience solennelle. »

Originaire de Challans en Vendée, Émilie Geay occupe depuis le 1er septembre le deuxième poste de juge des enfants. Elle est titulaire d’une maîtrise carrières judiciaires et sciences criminelles obtenue en 2004 à Bordeaux.

Le poste de juge des contentieux de la protection, laissé vacant après le départ de Marine Cecco, juge placée, est désormais pourvu depuis début septembre par Caroline Besnard, originaire de Saint-Lô.

La présidente a également rappelé l’arrivée en 2020 de Manon Conan en tant que juge des enfants et de Laurence Morin en qualité de juge des libertés et de la détention, « dont le périmètre d’intervention ne cesse de s’étendre dans le champ civil comme pénal, mais aussi celles de juge aux affaires familiales », précise Stéphanie Clauss.

Du nouveau au parquet

Pour deux autres nouveaux magistrats, substituts du procureur, Cherbourg est leur premier poste aux côtés du procureur Yves Le Clair. Il s’agit de Marie-Anne Borie et Marie-Pierre Guiouillier, toutes les deux en sortie d’école, mais chacune après une précédente carrière professionnelle.

Elles rejoignent Véronique Huon, substitut installée il y a un an. L’occasion pour le procureur de dresser un bilan de l’activité au sein du parquet qui a noté une hausse sensible des violences intrafamiliales qui passent de 24 à 27 % souvent liées à une alcoolisation. « L’alcool est dans la moitié des dossiers que nous traitons, la prise de stupéfiants dans un tiers. »

Cet article vous a été utile ? Sachez que vous pouvez suivre La Presse de la Manche dans l’espace Mon Actu . En un clic, après inscription, vous y retrouverez toute l’actualité de vos villes et marques favorites.





Source link

Quelle est votre réaction ?

Articles Similaires

1 of 10 894

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.