Etranger

De violents orages attendus en France: presque tout l’Hexagone placé en vigilance orange

Météo-France a placé samedi 65 départements allant du Sud-Ouest au Nord et à l’Est en vigilance orange pour orages à partir de 16h00 jusqu’à dimanche matin.

Selon le bulletin de l’organisme de prévisions météorologiques, après une accalmie ce matin, des orages parfois violents vont se développer sur les Pays de Loire, la Normandie, l’Ile-de-France, le Massif Central et le sud-ouest du pays. Ils gagneront le Centre, la Bourgogne, la Lorraine, la Champagne, les Hauts-de-France et l’Alsace dans la soirée.

Ces orages seront accompagnés de pluies intenses (localement 40 à 60 mm en peu de temps), de violentes rafales de vent et de grêle. Le risque de grosse grêle est important en particulier sur le Sud-Ouest et le Massif Central.

Météo-France met donc en garde contre un épisode orageux « nécessitant une vigilance toute particulière en raison d’un fort risque de phénomènes violents ». Les nouveaux départements concernés par la vigilance orange sont l’Ariège, le Nord, le Pas-de-Calais, le Bas-Rhin et le Haut-Rhin.

Météo-France avait déjà émis une alerte plus tôt dans la journée pour les départements suivants: l’Ain, l’Aisne, l’Allier, les Ardennes, l’Aube, l’Aveyron, le Calvados, le Cantal, le Cher, la Corrèze, la Côte-d’Or, la Creuse, la Dordogne, le Doubs, l’Eure, l’Eure-et-Loir, la Haute-Garonne, le Gers, l’Indre, le Jura, les Landes, le Loir-et-Cher, la Loire, la Haute-Loire, le Loiret, le Lot, le Lot-et-Garonne, la Manche, la Marne, la Haute-Marne, la Mayenne, la Meurthe-et-Moselle, la Meuse, la Moselle, la Nièvre, l’Oise, l’Orne, le Puy-de-Dôme, les Pyrénées-Atlantiques, les Hautes-Pyrénées, le Rhône, la Haute-Saône, la Saône-et-Loire, la Sarthe, toute la région Ile-de-France (Paris et les trois départements de la petite couronne, ainsi que les Yvelines, la Seine-et-Marne, l’Essonne et le Val-d’Oise), la Seine-Maritime, la Somme, le Tarn, le Tarn-et-Garonne, la Haute-Vienne, les Vosges, l’Yonne et le Territoire-de-Belfort.



Source link

Quelle est votre réaction ?

Articles Similaires

1 of 12 681

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.