Cinéma

Demain nous appartient : ce qui vous attend dans l’épisode 1214 du jeudi 23 juin 2022 [SPOILERS] – News Séries à la TV

Dans le prochain épisode de « Demain nous appartient »… Raphaëlle avoue le meurtre de Stanislas et Judith et Noa se séparent. Quant à Aurore, elle décide d’aider sa fille à passer le concours de gardien de la paix.

Attention, les paragraphes qui suivent contiennent des spoilers sur l’épisode de Demain nous appartient demain soir sur TF1 ! Si vous ne voulez rien savoir, ne lisez pas ce qui suit !

Jeudi 23 juin dans Demain nous appartient

RAPHAËLLE AVOUE LE MEURTRE DE STANISLAS

Raphaëlle fait un cauchemar dans lequel elle est avec Stanislas allongé sur une table d’autopsie. Elle lui avoue à quel point elle l’aimait et ne comprend pas pourquoi il s’est comporté ainsi. Soudain, il se relève et promet à l’avocate qu’il n’a jamais voulu la blesser. Beaumont lui confie qu’il l’aimait plus que tout. Alors qu’ils s’embrassent, il commence à l’étrangler. Raphaëlle pousse un cri d’effroi et réveille Camille qui est toujours à l’hôpital. Sa fille la questionne, mais l’avocate ne veut pas lui parler de son rêve et lui promet qu’elles vont s’en sortir.

De son côté, Chloé est de nouveau auditionnée par Martin. Cette fois-ci, Soraya l’assiste et elle indique au commandant que sa cliente a saisi le couteau uniquement pour menacer Stanislas. La proviseure assure ne pas l’avoir poignardé et clame son innocence. Roxane les interrompt, elle donne à Martin les résultats du laboratoire. Le sang retrouvé sur sa chaussure la veille est bien celui de Beaumont. Le commandant n’a pas le choix, il va transmettre cette nouvelle preuve au procureur. Chloé va être mise en examen et déférée. Soraya demande des explications à sa cliente, mais sans succès.

Au même moment, les Roussel sont à la plage et profitent d’un moment en famille. Damien et Audrey discutent de l’enquête. Elle lui confirme n’avoir rien vu ce soir-là, et même si c’était le cas, elle ne dirait rien qui puisse incriminer Chloé, Raphaëlle ou Camille. Puis, Stanislas était un monstre. Elle est persuadée que s’il n’était pas mort, il les aurait tuées comme il a tué sa sœur. Audrey avoue à son copain être très angoissée à propos de Léo : un jour, il découvrira la vérité sur son père et la disparition de sa mère. Alors, Damien lui conseille de prendre les devants et de lui en parler.

Karim laisse Alex rendre visite à Chloé pendant quelques minutes avant qu’elle ne soit déférée. Il la somme de dire la vérité à la police, mais sa femme a promis de garder le secret. Alex essaie de lui faire entendre raison. Si elle continue, elle va finir ses jours en prison. Malheureusement, Alex repart sans avoir obtenu de réponses.

Plus tard, Roxane a fait une nouvelle découverte. Dans une story Instagram de Camille datant du 11 juin, on distingue un bloc de grands couteaux dans la cuisine de Raphaëlle. Elle est persuadée que celui du milieu est celui que tient Chloé dans la vidéo : c’est probablement l’arme du crime. Alors, cela signifie que l’avocate leur a menti en prétendant ne pas avoir de grands couteaux de cuisine chez elle. Mais qui couvre qui ? Selon Karim, Chloé essaie de protéger Raphaëlle.

En parallèle, l’avocate est toujours au chevet de sa fille à l’hôpital. Sébastien les rejoint et leur annonce que Chloé va être placée en détention. La mère et la fille échangent un regard inquiet : elles semblent choquées par cette nouvelle. Si le procureur se sent désolé pour la proviseure, il est rassuré de les savoir hors de tout soupçon. Soudain, Raphaëlle doit s’en aller. Elle prétexte souhaiter rendre visite à Soraya pour se renseigner sur sa ligne de défense.

Cependant, Raphaëlle a menti. Elle est au commissariat. Camille essaie de la joindre, mais en vain. Elle finit par lui envoyer un message : “Je t’aime fort ma Camille.” Martin arrive. L’avocate lui indique qu’ils doivent libérer Chloé : c’est elle qui a poignardé Stanislas.

JUDITH ET NOA SE SÉPARENT

Tandis que Chloé est toujours en garde à vue, Alex et Judith prennent la décision de maintenir l’inauguration du Mas. La fille Delcourt avoue que les préparatifs lui font tenir le coup. Elle est certaine que sa mère est innocente et qu’elle sera bientôt remise en liberté. De son côté, Noa n’est pas aussi optimiste que sa petite amie. Il ne veut pas que Judith soit déçue et lui indique que l’enquête peut être encore longue. Sa remarque ne passe pas. La jeune femme demande à son copain de ne pas la démoraliser. L’ambiance est électrique.

Plus tard, Judith confie à Marianne ses doutes. Depuis qu’elle est revenue d’Angleterre, sa relation avec Noa se détériore. La jeune femme a le sentiment qu’ils ne se comprennent plus, mais ce n’est peut-être qu’une phase. Sa grand-mère tente de lui ouvrir les yeux. Si elle se bat autant pour faire tenir son histoire d’amour, alors cela signifie que quelque chose ne va pas dans leur couple.

Au Mas, Noa s’excuse auprès de Judith à propos de son comportement. Il ne voulait pas lui faire de la peine. La jeune femme ne lui en veut pas. Toutefois, elle lui fait part de ses doutes au sujet de leur couple. Elle est toujours amoureuse de lui et souhaite arranger les choses entre eux. Elle pense qu’ils devraient faire une pause pendant quelque temps. Noa est abasourdi par sa proposition et pense que Judith la quitte. Les reproches fusent entre les deux amoureux. Sous le coup de la colère, Noa décide de rompre.

Finalement, Judith annule l’inauguration du Mas. La jeune femme pensait que sa mère allait bientôt être libérée, mais manifestement, ce n’est pas le cas. Le couple annonce sa séparation à Alex. Noa compte pour le moment rester travailler au Mas jusqu’au lancement de l’activité, puis il verra comment les choses se profilent.

AURORE DÉCIDE D’AIDER MANON À PASSER LE CONCOURS

Manon est très excitée à l’idée de passer le concours de gardien de la paix. À l’occasion, elle a créé un rétroplanning de ses révisions avec Nordine qui doivent débuter aujourd’hui. La jeune femme a même préparé les cookies maisons qu’elle lui a promis. Cependant, Nordine a été appelé cette nuit en renfort. Il est très fatigué et compte rentrer chez lui pour se reposer. Manon est très déçue, alors il lui propose de se retrouver au Spoon après le déjeuner pour l’aider.

Après avoir tenu promesse, Nordine annonce à Manon qu’il doit partir. Il est en repos et souhaite en profiter pour aller à la librairie. La jeune femme ne fléchit pas, elle va prendre le même chemin que le policier. Ainsi il pourra continuer à la faire réviser.

Plus tard, Manon confie à ses parents son enthousiasme. Elle pense qu’elle a toutes ses chances d’avoir ses épreuves d’admissibilités. Toutefois, Aurore lui indique avec un petit sourire qu’elle ne peut pas passer le concours de gardien de la paix sans avoir passé la journée défense et citoyenneté obligatoire. À cause du confinement, la sienne n’a pas eu lieu. Manon est en colère, elle est certaine que ce contretemps ravit sa mère qui fait tout pour la dissuader depuis le début. Mais Aurore a une solution : elle lui a déjà obtenu une date. Sa fille n’en revient pas. Grâce à sa mère, elle pourra envoyer sa candidature à temps. La policière confie être grandement impressionnée par sa détermination et reconnaît avoir eu tort. À partir de maintenant, elle compte bien l’encourager. Elle finit par lui avouer qu’elle est très fière d’elle.



Source link

Quelle est votre réaction ?

Articles Similaires

1 of 14 435

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error: Alert: Content selection is disabled!!