Demain nous appartient : « Léo pourrait être en danger » révèle Charlotte Gaccio – News Séries

Rencontrée à l’occasion du Festival de la fiction de La Rochelle, Charlotte Gaccio, l’interprète de la pétillante Audrey, s’est confiée à notre micro sur ce qui attend la famille Roussel au cours des prochains épisodes de « Demain nous appartient ».

Allociné : La famille Roussel s’est rapidement imposée comme une famille phare de Demain nous appartient. Qu’est-ce que cela vous fait d’avoir rencontré votre public presque immédiatement ? J’imagine que c’est forcément une grande satisfaction pour vous.

Charlotte Gaccio : C’est une grande chance d’avoir été adoptée par le public comme ça. Quand on s’est rencontrés avec les enfants, il y a eu quelque chose de très évident entre nous. Une complicité immédiate. Pour créer une famille, c’est très important. Ça ne nous a pas quittés en fait. On est toujours aussi complices. On s’aime tous. On passe nos vies ensemble quand on est à Sète ou sinon on s’écrit toute la journée sur Whatsapp. On est très proches et très heureux d’avoir été adoptés par le public effectivement.

Dans les derniers épisodes, Léo (Paco Blanco) s’est fait un nouvel ami en la personne de Mathis (Léandre Castellano-Lemoine), un petit garçon autonome dont les parents divorcés se déchirent à propos de sa garde. Que pouvez-vous nous dire sur l’intrigue qui arrive ?

Léo rencontre le petit Mathis qui est au cœur de la séparation de ses parents. La mère veut la garde et ça ne se passe pas très bien avec son papa. Il aime très fort son fils mais il ne sait pas très bien s’y prendre.

De son côté, Audrey prend ce petit Mathis sous son aile. Les frères et la sœur de Léo s’occupent eux aussi de ce petit garçon, tout comme Damien aussi évidemment. Dans pas longtemps, ça va basculer du côté obscur (rires). Et on va vivre quelque chose de très intense avec Léo, Mathis et son papa.

Quel rôle Audrey va-t-elle jouer auprès de Mathis et de ses parents ?

Audrey continue à jouer son rôle protecteur. Elle aime évidemment ses enfants mais je crois qu’elle aime les enfants en général. Elle se prend d’amour pour ce petit Mathis et elle a envie de le protéger. Elle est également en empathie avec ce papa qui galère parce qu’elle-même est une maman qui galère.

Il y a donc ce lien entre eux qui se noue et quand ça va vriller, elle va être très blessée forcément. Mais quoi qu’il arrive, Audrey va rester une maman louve, une maman ourse, une maman qui défend ses enfants et les enfants. Elle va vraiment monter au front pour Léo et Mathis.

De plus en plus, le comportement de Dan va commencer à poser question…

Il a un comportement un peu étrange et va se révéler plus « dangereux » qu’il en a l’air.

Léo pourrait-il être en danger ?

Léo pourrait être en danger effectivement.

Damien (Adrien Rob) est très proche de Léo dont il est devenu le parrain et on l’a récemment vu en beau-papa poule. De quelle façon va-t-il s’impliquer dans cette histoire ?

Il est surtout très en soutien d’Audrey. Il est avec elle tout le temps. C’est une belle histoire d’amour tous les deux. De famille aussi.

Damien a enfin trouvé ses marques chez les Roussel. Avec Audrey, pourraient-ils franchir une nouvelle étape dans leur couple ? Un mariage ou pourquoi pas un bébé ?

Ils sont installés et vivent ensemble maintenant. Un bébé, je n’espère pas. Audrey a déjà quatre enfants, on va peut-être la laisser tranquille (rires). Un mariage, j’aimerais bien. J’adorerais même. Je suis mariée dans ma vie et du coup j’aimerais beaucoup remettre une belle robe, refaire un mariage. Si les auteurs ont envie de ça, on serait partants.

Alma (Camille de Pazzis) est revenue à Sète après quelques mois d’absence et son amitié avec Audrey était particulièrement appréciée. Peut-on espérer les voir interagir encore plus ensemble prochainement ?

Alma va être un peu au milieu de l’histoire de Mathis parce que Benjamin (Alexandre Varga) va faire le bilan médical du petit garçon. Entre son amitié pour Audrey et son amour pour Benjamin, ce ne sera pas simple de se positionner. Et puis, il va arriver quelque chose à Alma. Audrey va être là pour elle, donc on va bientôt les revoir ensemble.

Cette année, les scénaristes ont décidé de s’atteler à l’écriture du passé de la famille Roussel. L’occasion pour les téléspectateurs d’en apprendre davantage sur cette tribu et plus particulièrement sur les pères des enfants. Après Stanislas, les pères de Jordan et des jumeaux pourraient-ils débarquer à Sète ?

Pour l’instant, ce n’est pas écrit en tout cas mais je me doute que quand on fait arriver un personnage de mère célibataire avec des papas différents c’est aussi pour avoir ce type d’intrigue distillée dans le temps. J’imagine que ça va arriver un jour mais ce n’est pas pour tout de suite.

Esthéticienne puis serveuse, on sait qu’Audrey sait s’adapter à toutes les situations. Va-t-elle rester durablement au Spoon ou pourrait-elle avoir des envies d’ailleurs ?

Charlotte a des envies d’ailleurs mais je ne sais pas si c’est le cas d’Audrey (rires). C’est vrai que j’aimais bien cette idée de couteau suisse qui n’est plus très exploitée. C’est vrai que si cela pouvait revenir je trouverais cela marrant. Quand il y a eu le décor du spa, je me suis demandé si elle n’allait pas redevenir esthéticienne là-bas. En tout cas, tout est possible avec elle. C’est ça qui est pas mal.

Finalement, si un jour les auteurs ont besoin, ils pourront la mettre n’importe où mais pour l’instant ce n’est pas prévu. Au Spoon, on vient d’accueillir Mona (Catherine Benguigui) qui est un sacré personnage. Ça nous fait une nouvelle ambiance dans ce décor que je commence à bien connaître. Avec Hector Langevin, ça nous remet un peu de jus d’avoir de la nouveauté dans cette cuisine.

Que pouvez-vous nous dire sur ce qui attend Jordan (Maxime Lélue), Jack (Dimitri Fouque) et Lizzie (Juliette Mabilat) au cours des prochains épisodes ?

Je le sais mais je n’ai pas le droit de le dire (rires). Jack a eu un beau relooking et c’est un peu là-dessus pour l’instant. Jordan, Jack et Lizzie ne vont pas forcément s’impliquer sur l’histoire de Léo et Mathis. Eux, ils auront des choses qui vont leur arriver un peu plus tard dans l’année.

Est-ce qu’il y a un acteur de la série avec lequel vous aimeriez tourner ?

Alexandre Brasseur. Je n’ai toujours pas joué avec lui et j’aimerais bien.

Qu’espérez-vous pour l’avenir d’Audrey. Est-ce qu’il y a un sujet de société que vous aimeriez défendre à travers votre personnage ?

Le sujet que j’aurais envie de défendre, je le défends déjà en étant une mère célibataire qui se débrouille avec ses enfants. Et j’aime être cette image-là. Cette femme qui fait tout pour s’en sortir et qui fait tout pour ses enfants. Je crois que c’est le quotidien de beaucoup. En tout cas, c’est ce que j’observe et ce que je constate lorsque je rencontre le public. Donc je suis déjà contente de ça. C’est déjà le personnage que j’aime.

Avez-vous d’autres projets en dehors de la série dont vous pouvez nous parler ?

Ce que je peux vous dire c’est que la saison 7 de Sam devrait se tourner normalement cet hiver. Il y a eu beaucoup de remaniements d’écriture, c’est pour ça qu’on ne sera pas diffusé en janvier cette année. Ce sera un peu plus tard mais c’est dans les tuyaux.

Là, on est à La Rochelle, je vois les productrices, je vois les gens de TF1, je vois du monde et ça va se faire. On va voir une saison 7 de Sam très bientôt. J’ai hâte de retrouver le personnage d’Aurélie. Et puis pour tout vous dire, j’ai fait de très belles rencontres ici donc j’espère que l’année prochaine on aura d’autres beaux projets à présenter.

Propos recueillis au Festival de la fiction de La Rochelle le 16 septembre 2022.



Source link

admin

admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.