Please assign a menu to the primary menu location under menu

A la une

Des frappes aériennes israéliennes visent la Syrie, faisant au moins un mort

Publié le :

L’Observatoire syrien des droits de l’homme et le ministre syrien de la Défense ont annoncé qu’un soldat syrien a été tué et trois blessés, mercredi, lors d’une offensive israélienne visant la région de Palmyre en Syrie. L’attaque a ciblé une tour de télécommunication.

Un soldat syrien a été tué, mercredi 13 octobre, par une frappe aérienne d’Israël visant la région de Palmyre, dans la province de Homs, (centre de la Syrie), a rapporté l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH), une organisation basée au Royaume-Uni, qui évoque également la mort de trois combattants pro-iraniens. Le ministre syrien de la Défense a, de son côté, confirmé la mort du soldat syrien et fait état de trois soldats blessés, selon Reuters.

L’attaque s’est produite à 23 h 34 heure locale (20 h 34 GMT) et ciblait une tour de télécommunication, a ajouté le ministre dans un communiqué publié sur sa page Facebook.

La frappe israélienne a ciblé plusieurs positions iraniennes aux alentours de la base aérienne T4, a précisé l’OSDH.

Des raids réguliers depuis 2011

La semaine dernière, toujours selon l’OSDH, une frappe de missiles par Israël contre la même base aérienne et ses alentours a tué deux combattants étrangers pro-Iran. L’agence de presse officielle syrienne Sana avait, de son côté, fait état de six soldats blessés.

Depuis le début de la guerre en 2011 en Syrie, l’armée israélienne a régulièrement mené des raids dans ce pays, visant principalement les forces iraniennes, celles du Hezbollah libanais et les troupes gouvernementales syriennes.

Israël confirme très rarement ses attaques en Syrie voisine, mais affirme régulièrement que l’État hébreu ne permettra pas à ce pays de devenir la tête de pont des forces de la République islamique d’Iran, son ennemi juré.

Avec AFP et Reuters



Source link

admin
the authoradmin

Laisser un commentaire