Please assign a menu to the primary menu location under menu

En bref

Djokhar Tsarnaev, l’auteur des attentats de Boston en 2013, sera-t-il exécuté ?

Djokhar Tsarnaev sera-t-il bien exécuté pour ses crimes ? Voilà tout l’enjeu de l’audience organisée devant la Cour suprême américaine ce 13 octobre. L’homme, qui avait organisé les attentats de Boston en 2013, pourrait à la place être enfermé à vie.

Pour rappel, il avait été condamné à mort en 2015 pour son implication, alors que son frère, l’autre terroriste, avait été tué par les forces de l’ordre pendant sa cavale. Ensemble, ils avaient fait trois morts et 264 blessés avec deux bombes artisanales déposées près de la ligne d’arrivée du marathon de Boston. Ils avaient également tué un policier pendant la traque. 

Mais le 31 juillet 2020, une cour d’appel fédérale de Boston est revenue sur cette condamnation. Une décision motivée, selon elle, par des irrégularités dans le choix du jury. Deux membres avaient en effet posté sur les réseaux sociaux des messages avec des opinions tranchées avant le début du procès, sans que cela ne soit relevé par le juge. 

Joe Biden n’intervient pas 

Donald Trump, alors président, avait demandé à la Cour suprême de se charger du dossier pour réinstaurer la peine de mort dans cette affaire. Le républicain estimait alors que «la peine capitale avait rarement été aussi méritée». Si, en arrivant au pouvoir, Joe Biden a mis fin aux exécutions fédérales, il n’a pas arrêté la procédure lancée par son prédécesseur. Dans ce contexte, les neuf juges de la plus haute juridiction américaine ont accepté d’étudier la demande. 

Robert Badinter, ancien ministre de la justice : «La peine de mort a toujours été l’expression des dictatures» #LaMatinaleWE

Il est à noter que le sujet fait débat chez les familles de victimes. Bill et Denis Richard, les parents du jeune Martin tué pendant les attentats, avaient demandé à la justice de ne pas le condamner à mort. Quoi qu’il en soit, Djokhar Tsarnaev ne devrait jamais retrouver la liberté, puisque si la Cour suprême annule la peine capitale, il sera alors enfermé pour le restant de ses jours. 



Source link

admin
the authoradmin

Laisser un commentaire