Etranger

Drame dans une école secondaire de Charleroi: une enseignante et son nouveau compagnon tués par le professeur de sport

« Ce matin, il se passe quelque chose de grave à l’école du Sacré-Coeur de Charleroi au niveau secondaire », a signalé ce mardi matin Samuel, le père d’une élève, via le bouton orange Alertez-nous. « Hier soir, trois personnes sont mortes dont deux professeurs du collège », a prévenu un peu plus tôt Lao. « Une professeure d’histoire a été assassinée par le professeur de sport du même collège. Le père d’un élève de l’école a lui été aussi assassiné par ce même professeur », a précisé une personne ce mardi midi via le bouton orange Alertez-nous.

La porte-parole du parquet de Charleroi confirme qu’un tragique fait divers s’est déroulé. Un enseignant du Collège Sacré-Coeur de Charleroi a tué son ex-compagne et le nouveau partenaire de celle-ci au domicile de cette dernière lundi soir à Mont-sur-Marchienne, a indiqué mardi après-midi le parquet de Charleroi, confirmant une information de plusieurs médias. L’homme s’est ensuite suicidé. Une instruction a été ouverte.

Selon le parquet de Charleroi, l’auteur s’est rendu sur place avec une arme à feu qu’il possédait. « Il a fait feu sur les deux personnes. Il est ensuite rentré chez lui et s’est donné la mort avec la même arme », a précisé Sandrine Vairon, procureure de division de Charleroi. Avant de se suicider, l’homme avait informé sa soeur du féminicide qu’il venait de commettre. « Il lui a dit qu’il allait se donner la mort pour éviter les poursuites judiciaires. »

L’enseignant était inconnu de la justice. D’après les autorités judiciaires, l’homme n’aurait pas accepté la séparation, survenue le mois dernier. Une instruction a été ouverte pour faire la lumière sur le contexte de ce double meurtre. « Vu le décès de l’auteur présumé, l’action publique est éteinte », a conclu le parquet.

L’établissement scolaire fréquenté par l’ex-compagne et l’auteur présumé des faits a décidé de suspendre les cours mardi et mercredi. « Il y a une forte émotion au sein de l’école. Une cellule psychologique exceptionnelle a été mise en place pour aider les élèves et les enseignants. Les cours dans la section secondaire sont suspendus, jusqu’à mercredi », a indiqué le Collège du Sacré-Coeur.

« Nous ferons un bilan jeudi pour voir dans quelle mesure il est possible de maintenir une organisation et un fonctionnement normal de l’établissement », a explique Ante Rimac, le président du pouvoir organisateur. « Chacun réagit de manière différente. Certains préfèrent partager avec des professionnels, d’autres ont besoin de se ressourcer individuellement avant de partager. C’est pour ça que nous maintenons le dispositif plusieurs journées. »


 



Source link

Quelle est votre réaction ?

Articles Similaires

1 of 13 133

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.