A la une

École Sainte-Thérèse à Lisieux : des bulles et du souffle contre la Mucoviscidose

L’école Sainte-Thérèse, à Lisieux (Calvados), a participé à l’opération Je donne mon souffle à ceux qui en manquent.
L’école Sainte-Thérèse, à Lisieux (Calvados), a participé à l’opération Je donne mon souffle à ceux qui en manquent. (©Le Pays d’Auge)

Mardi 28 septembre 2021, dans le cadre des Virades de l’Espoir, l’association Vaincre la Mucoviscidose, représentée par Julie Briand, bénévole et maman de la petite Manon, touchée par la maladie, et tous les élèves accompagnés par les enseignants de l’école Sainte-Thérèse à Lisieux (Calvados), ont participé à l’opération « Je donne mon souffle à ceux qui en manquent ». Le but est de récolter des fonds pour aider la recherche contre la maladie.

1802€ collectés

La cour de l’école Saint-Thérèse a vibré au son de la voix de Julie Briand, bénévole et maman de Manon, bientôt quatre ans qui, depuis sa naissance, est atteinte de la mucoviscidose.

« On a eu les résultats du dépistage rendu automatique dès la naissance depuis 2001, grâce à l’association, trois semaines après la naissance de Manon. C’est un combat de tous les jours. 7000 personnes sont atteintes de cette maladie en France. Donner du souffle à ceux qui en manquent, c’est le message que l’on souhaite faire passer et que l’on matérialise avec la vente de ces petits jouets à bulles ».

Julie Briand, la mère de Manon.

Vendus 2€ et ajoutés aux dons, cette très belle opération bulles à l’école Sainte-Thérèse a permis de récolter 1802€, intégralement reversés à l’association vaincre la Mucoviscidose.
Des dons qui permettent à la recherche de faire évoluer les conditions de vie des patients.

« Avant, l’espérance de vie était de 7 à 8 ans pour les enfants atteints » précise Julie Briand. « Aujourd’hui, grâce à la recherche et au traitement à vie, l’espérance de vie peut atteindre 50 ans. C’est donc formidable de faire avancer le combat, de permettre aux personnes atteintes de vivre mieux et dans de meilleures conditions. C’est grâce à ce genre de manifestation que l’on peut améliorer la vie des patients. Je remercie Mme Fauqueux, la directrice de l’école et tous les enseignants d’avoir permis cette opération pour Manon mais aussi pour les autres malades ».

Cet article vous a été utile ? Sachez que vous pouvez suivre Le Pays d’Auge dans l’espace Mon Actu . En un clic, après inscription, vous y retrouverez toute l’actualité de vos villes et marques favorites.





Source link

Quelle est votre réaction ?

Articles Similaires

1 of 11 090

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.