En Bref à Angoulême | Actu Charente

gfg
Après la visite de Jean Castex à Angoulême, jeudi dernier, les charentais ont pu échanger avec le Premier ministre et connaître les différentes enveloppes attribuées à la Charente dans le cadre du Ségur de la santé. (©Ludovic Sarazin)

À Angoulême, il se passe toujours quelque chose au coin de la rue. Pour que vous ne ratiez rien ou presque, Actu Charente regroupe pour vous tous les vendredis les petites infos du quotidien.

Jean Castex à Angoulême

Le Premier ministre, Jean Castex, était en déplacement vendredi dernier dans la ville d’Angoulême, chef-lieu de la Charente, pour faire un point sur la situation de la crise sanitaire en France et plus particulièrement dans le département.

La Charente est l’un des départements les plus touchés par la crise sanitaire en Nouvelle-Aquitaine. Actuellement, il comptabilise 270 cas pour 100 000 habitants et 75 % de tension hospitalière. 

Plusieurs enveloppes dans le cadre du Ségur de la santé ont été dédiées aux établissements de santé et médico-sociaux charentais.

Port du masque obligatoire

La préfète Magali Debatte impose le port du masque en extérieur pour toute personne de onze et plus depuis mercredi 1er décembre.

Parmi les lieux où l’obligation du masque est imposée à partir de ce mercredi 1er décembre, nous avons les marchés, les marchés de Noël, les brocantes, les ventes au déballage ou encore les manifestations soumises à déclaration.

A Angoulême, Châteaubernard et Cognac, plusieurs rues et quartiers ont été ciblés par des mesures spéciales.

Nouveau bureau pour Charentes Tourisme

De nouveaux présidents et un nouveau Bureau ont été élus à la tête de Charentes Tourisme  pour 6 ans.

Stéphane Villain et Patrick Mardikian ont été élus président et président délégué et seront entourés de Jean-Claude Godineau, Président de Vals de Saintonge Communauté, vice-président, d’une trésorière, Ambre Bénier, Directrice générale Aquarium La Rochelle , et d’un secrétaire avec Charles Audoin, Président de l’Office de tourisme du Sud Charente 

Le budget du Ségur de la santé alloué en Charente

Pour les établissements sanitaires, plusieurs enveloppes ont été distribuées et elles concernent plusieurs secteurs.

Enveloppe investir au quotidien : 2,1 millions d’euros sur un total de 44 millions d’euros en Nouvelle-Aquitaine.

Restauration des marges : 30,9 millions d’euros sur un total de 367 millions d’euros en Nouvelle-Aquitaine. 

Projets structurants : 10 projets seront mis en place dans les 10 prochaines années (684 millions d’euros disponibles pour les 120 établissements éligibles en Nouvelle-Aquitaine).

Cet article vous a été utile ? Sachez que vous pouvez suivre Actu Charente dans l’espace Mon Actu . En un clic, après inscription, vous y retrouverez toute l’actualité de vos villes et marques favorites.





Source link

admin

admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.