A la une

EN IMAGES. Près de Rouen, des œuvres gigantesques ont « envahi » le centre d’art de la Matmut

L'exposition est accessible du 2 juillet au 25 septembre 2022, au centre d'art contemporain de la Matmut, à Saint-Pierre-de-Varengeville (Seine-Maritime)
L’exposition est accessible du 2 juillet au 25 septembre 2022, au centre d’art contemporain de la Matmut, à Saint-Pierre-de-Varengeville (Seine-Maritime) (©AF/76actu)

Bottes de jardinier, chariots de supermarché, cône de chantier, chaises de camping… Les objets hyperréalistes et surdimensionnés de l’artiste Lilian Bourgeat ont pris leurs quartiers dans le centre d’art contemporain de la Matmut, à Saint-Pierre-de-Varengeville, près de Rouen (Seine-Maritime).

Du 2 juillet au 25 septembre 2022, une exposition gratuite et accessible à tous (notamment aux personnes à mobilité réduite) est présentée dans le vaste parc de la Matmut et son château. Comme le rappelle Sophie Lemaire, responsable du pôle culturel, cette exposition s’inscrit dans un objectif de « rendre accessible l’art et la culture à tous ».

Les objets du quotidien prennent une nouvelle dimension.
Les objets du quotidien prennent une nouvelle dimension. (©AF/76Actu)

Des objets du quotidien à (très) grande échelle

Au sein de cet écrin de verdure de six hectares, les visiteurs s’étonneront et s’amuseront à la vue de ces créations monumentales qui entretiennent ensemble une même relation : « Ce sont des objets de la vie quotidienne », explique Lilian Bourgeat.

C’est avec ces objets, banals, que l’artiste s’amuse à jouer dans une mise en scène satirique et décalée. « Il y a toujours plusieurs niveaux de compréhension de l’œuvre. Et puis, elles prennent un sens différent en fonction du lieu où on les exposent », poursuit l’artiste originaire du Jura.

L'artiste Lilian Bourgeat, sur son banc.
L’artiste Lilian Bourgeat sur son banc. (©AF/76actu)

Une vingtaine de créations artistiques

La première chose que l’on remarque lors de la visite, c’est cet immense cône de signalisation, pensé comme un lieu de rencontre. « On peut s’asseoir autour, c’est fait pour », commente le créateur.

Au fil de la balade (comptez une bonne heure pour admirer l’ensemble des créations), vous tomberez également face à deux chariots de supermarché, dont l’un est renversé, comme si « un petit coup de vent » avait soufflé sur le capitalisme. Parmi les autres créations, on découvre également un niveau de chantier surdimensionné, positionné sur un bassin et baptisé « La terre est plate », comme un pied de nez adressé aux complotistes, ou bien encore un tire-bouchon (géant, lui aussi) en hommage à l’Homme de Vitruve de Léonard de Vinci.

Le tire-bouchon, en hommage à l'Homme de Vitruve.
Le tire-bouchon, en hommage à l’Homme de Vitruve. (©AF/76actu)

La visite se poursuit également à l’intérieur du château, où l’on découvre de nouvelles œuvres du même artiste (dont certaines ont été spécialement conçues pour l’exposition), à l’instar de grandes tirelires cochons, d’un téléphone vintage ou encore d’un jeu de basket… un peu particulier puisque chaque « joueur » participe à faire évoluer l’œuvre.

Vidéos : en ce moment sur Actu

Infos pratiques
Exposition gratuite du 2 juillet au 25 septembre au centre d’art contemporain de la Matmut, à Saint-Pierre-de-Varengeville. 
Entrée libre et gratuite. Le château est ouvert du mercredi au vendredi, de 13 à 19 heures, du samedi au dimanche de 10 à 19 heures. Fermeture le lundi et le mardi.
Le parc est en accès libre du lundi au dimanche, de 8 à 19 heures.

Cet article vous a été utile ? Sachez que vous pouvez suivre 76actu dans l’espace Mon Actu . En un clic, après inscription, vous y retrouverez toute l’actualité de vos villes et marques favorites.





Source link

Quelle est votre réaction ?

Articles Similaires

1 of 13 125

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.